Guilty Gear XX

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 2002
Genre : Fight 2D
Développeur : Sammy
Système : Naomi II

Attention vous vous apprêtez à rentrer dans un test où il est question de  » Heaven or Hell  » et de  » Let’s Rock  » à chaque combat !
Bon trêve de plaisanterie^^

Par où commencer…

Tout d’abord ayant eu l’occasion de me tâter sur la borne arcade auparavant je peux vous dire que les promesses de Sammy sont tenues! Conversion parfaite!
Et croyez moi pour ce jeu est vraiment pure merveille graphique. Les textures sont lisses, colorées, variées… j’en passe! Les détails sont légion également.
Le niveau de Baiken qui nous offrait la vue d’un temple pendant un coucher de soleil a désormais lieu de nuit et on peut observer au second plan le passage d’esprits atteignant l’au-delà en passant par une sorte de brèche. Un autre exemple? Le stage de Millia Rage donnant sur le bord de l’eau est maintenant gratifié de petite fées dorées virevoltant autour des personnages.
On a également le droit à de somptueux effets de lumières lors du déclenchement d’un spécial.

Dans les autres petits détails insignifiants, mais qui parfois font la valeur d’un jeu, on peut noter l’apparition d’un petit « gif de chaque personnage présent en haut à gauche et à droite de l’écran. Cette version miniature du personnage incarné reproduit, vous l’aurez deviné, les mêmes actions.

Les personnages parlons en!

Etant donnez que Sammy avait clairement annoncé que Gulity Gear XX ne serait pas une suite(c’est pour cela qu’il ne se nomme pas Guilty Gear
X2) les personnages sont les mêmes que pour Guilty Gear X plus(les cachés inclus)
On reprend donc les combats enragés toujours accompagné des valeurs sûres que sont Sol, Chipp et autres Faust.
Testament et Dizzy sont désormais jouables de base. Ajoutez à tout ce beau monde 4 nouveaux venus sur lesquels je vais m’attarder.


Zappa (doubleur:Ueda Yuji) :Une….chose…à première vue et pas des plus accueillantes. Il se révèle être un lycanthrope possédé par l’esprit maléfique d’une femme(oui chez Sammy ils ne font jamais simple!). Il participe au tournoi dans le but de rencontrer Faust(qui est docteur je précise pour les nouveaux venus dans la saga des GG) afin que ce dernier le libère de cette malédiction.


Slayer (doubleur:Iemasa Kayumi) :Un vampire. Assez stylé avec ses vêtements et sa prestance à tendance british. Il est le leader du cartel d’assassin de Zato-one et reprend du service depuis la disparition de ce dernier(*)


Bridget (doubleuse:Konishi Hiroko) : Il(oui c’est un mec^^) est une sorte de Lady Oscar maniant les yo-yo pour se battre. Il a été élevé comme une fille (à l’opposé de Lady Oscar je précise pour les éventuels puristes et fans de Lady Oscar) pour éviter une « malédiction » du à une superstition dans son village.


I-no(doubleuse:Inoue Kikuko) : Incroyablement classe et stylée. On peut observer pas mal de détails originaux sur elle. Tout d’abord elle se bat dans un style « musical », c’est à dire qu’elle utilise une guitare en guise d’arme, son special forme une sorte de portée ou encore son dust est une onde de choc provenant d’un ampli qu’elle fait apparaître. On peut également noter que son chapeau est une entité vivante. Ses projets sont inconnus mais on sait depuis GGX plus qu’elle est une sorte d’instance supérieure (présente dans un des endings de Sol)

Donc pour conclure cela nous mène à un total de 20 persos plus 3 cachés (Justice, Robo Ky et Kliff), ainsi 23 personnages au total pour cette séquelle ce qui fait un nombre tout à fait acceptable surtout au vu des techniques o combien nombreuses et propres à chacun d’eux (je m’étendrai sur l’aspect technique du jeu plus loin).
*Note à propos de Zato-one ce dernier se voit renommer Eddie. En effet le doubleur de ce perso ayant décédé entre GGX et GGXX il y a eu un changement de doubleur et ainsi Zato se voit renommer Eddie(différent au niveau de son rôle mais aucune modification physique).

Continuons dans un autre domaine

La présentation générale autre que le jeu à proprement dit.
Commençons par l’intro.
Entièrement réalisé en séquence animée tous les personnages sont présentés efficacement (I-no et Sol sont chouchoutés vous pouvez juger vous même ici http://www.watch.impress.co.jp/game/docs/20020617/ggxx3l.wmv)

Les écrans de présentation ont été revus à la hausse pour ce nouvel opus! En effet, une fois l’intro passée vous pourrez faire votre choix entre différents modes(décrits plus loin) à travers une sorte de sphère métallique faisant partie d’un immense engrenage. Il en est de même pour la sélection des personnages qui se fait à l’aide d’un curseur en forme de cible (hé non pas de « vulgaire » passage d’un avatar carré à l’autre^^)

Ensuite la présentation des personnages.
Déjà que le chara designer de Guilty a un style très soigné et agréable (en plus de l’originalité de ses persos). Achaque versus nous avons droit à l’apparition du personnage tout entier ; suivent celle de son nom et enfin un zoom sur son portrait!

Pour les scènes précédant les combats chacun y va de sa mimique ou posture de frime donc comme pour tout bon jeu de combat 2d qui se respecte les personnalités sont diverses et chacun a son compte (donc rien de révolutionnaire mais de bons délires dans l’esprit des persos de GG).

Pour ce qui est des modes de jeu on trouve les suivants : Arcade, Story, Gallery, Mission, Versus (2 players et CPU), Survival, M.O.M(une variante du survival), Training, Option et…. Quit(pour revenir à l’écran titre lol).

Passons à présent à la partie que tous les gamers que vous êtes attendiez à savoir le corps du jeu :le gameplay
Avant d’évoquer les nouveautés penchons nous(pour ceux qui n’aurait pas eu l’occasion de s’essayer aux versions antérieures) sur les bases.

Vous possédez une barre de « tension » qui en fonction des coups reçus et donnés se remplit progressivement. Elle se divise en 2 parties : à moitié pleine elle est rouge=1 jauge ; pleine elle devient doré=2 jauges.
Une fois à demie pleine vous pouvez déclencher l’un des special de votre personnage. Pleine vous pouvez déclencher donc logiquement deux fois un special.
Il existe également la Negative penalty qui met parfaitement en évidence la réputation speed des GG. En effet si vous jouez trop défensif vous serez sanctionné par le vidage de votre jauge de tension! De plus cette dernière sera, par la suite du combat, plus difficile à remplir!
Enfin une des particularités de GG est l’Instant Death : En sacrifiant votre jauge de tension vous pouvez tuer votre adversaire en un seul et unique coup !(l’écran devient flashy et est estampillé du mot DESTROYED accompagné d’une araignée). Mais si votre tentative échoue adieu votre jauge de tension !

Cette technique ajoute donc un aspect stratégique de plus à GG.
Je ne m’éterniserai pas sur les autres spécificités de GG telles que le double saut, le high jump, l’aerial dash , etc….

Maintenant les nouveautés!

Pour ce qui des combats hé bien changement notable on passe de 4 à 5 boutons (en excluant les touches de provoc bien sûr)
Le fameux Dust (sur ps2 Triangle et cercle) permettant de placer les aerial combos est dorénavant représenté par le bouton R1. On a donc au final : Punch, Kick, Slash, High Slash et Dust.

Néanmoins la plus importante des innovations reste le Burst, représentée à l’écran par une jauge sous forme écrite :

Cette jauge possède une double utilité :en pressant la touche Dust et un autre bouton d’attaque vous serez protégé par une aura qui repoussera l’adversaire (et même si ce dernier était en plein combo)! Donc adieu les aerial combos interminables^^)
Parmis cette technique de Burst il faut en déterminer 2 types :
le Blue et le Gold Burst.
La 1ère demande votre jauge de Burst à fond et vous la remplit au 1/3 si vous parvenez à le placer. Elle est à placer en mode défensif (lorsque vous êtes attaqué) et vous permet ainsi de contre-attaquer.
La seconde plus difficile à placer est à utilisé en tant qu’attaque. Mais si vous parvenez à placez ce Gold Burstvotre barre de tension se remplit immédiatement au maximum !

Au rang des nouveautés on notera également une sorte de balayage (bas+Dust) qui a pour effet de…. faire chuter votre adversaire !;) ainsi que le False Roman Cancel (une variante du Roman Cancel) et enfin le Stagger qui en réalité ne correspond ni plus ni moins à certains coups qui permettent de mettre l’adversaire dans un état intermédiaire du stunned (avec les petits anges autour de la tête^^)
Ces coups ont donc l’avantage d’empêcher l’adversaire de bloquer et d’attaquer pendant un laps de temps, certes très court, mais non négligeable.
Le moins qu’on puisse dire c’est que les combats sont diablement rythmés et vous avez rarement le temps de souffler pendant une partie de GGXX (encore plus dans cette nouvelle version où la vitesse à été revue à la hausse^^)

En parlant de rythme qu’en est il des musiques?

Rien de nouveau par rapport aux ancien Guilty.
C’est de la bonne guitare électrique parfois entrecoupés de thèmes originaux mais en tout cas c’est bien efficace et ça passe agréablement l’enchaînement hallucinant des combats!

Oh j’allais oublier la cerise sur le gâteau!
Le mode story…vous vous souvenez le défilement des avatars rythmés par des textes… Fini!
Maintenant c’est du grand art! TOUT EST entièrement doublé! Et oui^^ … Chaque perso à son doubleur et les voix collent parfaitement à ceux-ci.

Au final GGXX-The midnigth carnival reste un excellent jeu avec une réalisation tant technique que graphique très supérieure!
Et puis on est jamais contre un bon jeu de combat 2d de plus^^(une denrée que je ne souhaite jamais rare !)

Pas la peine de t'excite May, il est placé le burst la... 😉

Hanamichi95