Metal Slug 3

Facebooktwittergoogle_plus

Nom : Metal Slug 3
Genre :
Shoot/Action
Support :
DVD
Sortie Japon :
19 juin 2003
Sortie USA :
Octobre 2003
Sortie Europe :
12 novembre 2004
Editeur :
Ignition
Testé sur :
Playstation 2
Dispo aussi sur :
Neogeo, Xbox, Xbox360
Testeur :
Yoanna330
Testé en novembre 2004

slug3

Metal Slug est certainement comme tout le monde le sait, l’une des meilleures série de jeux sur Neo Geo. D’ailleurs, même le grand public ne trouve en général rien à redire sur l’intérêt de cette saga bien que celui-ci soit d’habitude rebuté par la 2D à l’ancienne. Et si le succès est présent ce n’est pas sans raison, car il a bien des éléments pour séduire : action, humour, esthétique, ambiance survolée et j’en passe. Nous avons enfin droit à l’épisode 3 en Europe sur console, de bien longues années après la sortie en arcade mais l’attente est récompensée avec une version sans faille, à 40€, et heureusement en 60 Hz !

MISSION 1 : Le packaging

La version PAL du jeu a droit à l’illustration magnifique dessinée par Shinkiro, pour une fois la plupart des joueurs préfèreront à mon avis cette jaquette plutôt que celle de la version jap.
Sur le verso de la boite, le texte est en français et est agrémenté d’une jolie présentation.
Pour ce qui est du manuel, on trouve la même couverture que sur la boîte et on appréciera un point qui est très rare en Europe et surtout sur PS2 : le manuel est en couleur et très bien présenté !

MISSION 2 : lancement du jeu

Tout d’abord on sélectionne le mode 60Hz bien évidemment, la langue, et on arrive sur l’écran titre qui est toujours le même mais en haute résolution. D’ailleurs, si vous laissez la démo se lancer, le logo Metal Slug 3 sera lui aussi en haute résolution. Un petit point noir néanmoins : sur l’écran titre,en dessous du  » choisissez 1P ou 2P  » qui clignote nous avons la possibilité de sélectionner soit l’option  » jouer « , soit  » bientôt disponible  » qui renvoit à une vidéo de KOF Maximum Impact. C’est sympa mais sur l’écran titre, ça le fait moyen… je pense qu’ils auraient mieux fallu placer cette vidéo dans le menu  » option « .
Le menu est complètement différent de la version Neo Geo et bien mieux réussi. Le menu original étant plus que sobre, SNK Playmore nous offre un menu en haute résolution, animé, et représentant le chargeur d’un revolver que l’on fait tourner avec haut et bas pour sélectionner les différents modes, chacun illustrés dans une fenêtre sur la droite. Ce menu est très beau et beaucoup moins triste que l’original.

menu

MISSION 3 : Les modes de jeu

Arcade : Rien à signaler, c’est l’adaptation PARFAITE de la version originale à un détail près: les crédits sont infinis et donc n’importe qui finira le jeu du premier coup. Mais le nombre de crédits utilisés est toujours affiché à la fin du jeu, ce qui permettra de ne pas avoir à compter de tête le nombre de continues utilisé pour ceux qui veulent savoir s’ils ont progressé.
Les chargements (loading) ne posent presque aucun problème, il n’y a pas d’inquiétude à avoir car ils ne durent que 2 à 3 secondes entre les niveaux. Je précise aussi que le jeu n’a pas subi de censure : le sang est bien rouge.

Select : Tout simplement pour faire le niveau que vous souhaitez sans avoir à refaire tout le jeu depuis le début. Vous pouvez aussi regarder le générique.

UFO : Un nouveau mode de jeu qui consiste à sauver le chef des Morden du vaisseau aliens aux commande d’un des soldats ennemi. Vous êtes accompagné d’autres soldats qui sont de l’habituelle couleur verte, alors que le vôtre est représenté en rouge, ce qui empêche les confusions. Pour ce mode, vous avez le choix entre trois soldats aux capacités différentes : le premier lance des grenades, le second utilise le bazooka et peut tirer pendant un saut, le troisième est le soldat au bouclier qui vous permettra de protéger les autres soldats ; il tire au pistolet (moins puissant que les deux autres mais compense avec un coup de sabre au corps à corps dévastateur). En tout cas, même si vos compagnons sont très nombreux et causent bien des dégâts aux ennemis, ce mode est difficile car vous n’avez qu’une vie et la jouabilité est délicate, les soldats n’etant pas très agiles.
Ce qui rend le mode UFO énervant c’est le fait que l’on revienne à l’écran titre à chaque défaite, il aurait été souhaitable de pouvoir sélectionner un truc du genre  » try again « . A noter que ce mode, bien qu’il ne soit pas facile, est très court.

Fat Island : Un concours de bouffe qui se joue à deux. Il faut se goinfrer le plus possible (le poids de chaque joueur est affiché en Kg). Les bonus de bouffe apparaissent quand vous tuez des soldats ennemis et au lieu d’avoir les traditionnelles grenades, vous lancez une boule de neige qui va se transformer en petit bonhomme de neige une fois qu’elle aura atteint le sol. Si un joueur entre en contact avec elle, il se transformera en bonhomme de neige et sera immobilisé pendant quelques secondes. Il y a un mode entraînement en mode 1 joueur composé de quelques petites missions vites pliées car faciles.

Record : Comme son nom l’indique, ce mode permet de voir vos records. Vous avez donc accès à vos scores en mode Arcade, UFO et une liste des prisonniers délivrés et des bonus récupérés au fil du jeu.

Option : Rien de particulier à signaler, on peut régler le nombre de vies par crédits (de 1 à 5), le niveau de difficulté (quatre au total), le son en mono ou stéréo et les inévitables menus de carte mémoire et configuration du contrôleur de jeu.

bouffe soldats
Le mode « Fat Island » Le mode « UFO »


MISSION 4 : Bilan

Graphismes : Rien à dire, c’est sublime, exactement comme sur Neo Geo. Les couleurs sont très bien choisies et le design général est très agréable. Le menu scintille mais pendant le jeu en lui même ce défaut disparaît presque entièrement. Il faut regarder attentivement l’écran pour s’en apercevoir donc pas de problème.

Animation : Ca explose de partout et ça ne ralentit jamais. Il ne manque aucune frame, tout est parfait !

Son : Pareil que dans la version originale donc nickel. Les musiques sont excellentes et collent bien comme il faut avec les différents niveaux. Les bruitages sont supers ! Là aussi, rien à redire.

Jouabilité : Les héros répondent au doigt et à l’oeil aussi bien au stick qu’au pad. Les soldats du mode UFO sont par contre plus difficiles à contrôler mais ça fait parti du challenge.

Les points fidèles :
– Le mode arcade dans sa totalité

Les points différents :
-L’écran titre en haute résolution
-Le menu
-Les modes bonus
-Les crédits illimités
-Les chargements (très courts mais présents)

1 2

MISSION 5 : Conclusion

Cette version ps2 est tout simplement supérieure à la version Neo Geo. Les nouveaux modes de jeu feront passer de bons moments et consoleront un peu ceux qui regrettent l’absence de limitation du nombre de crédits. C’est d’ailleurs ces crédits illimités qui représentent le seul réel point noir de cette conversion, mais certains préfèreront ça comme ça. Personnellement, je suis ravi de la qualité de la conversion et je remercie Ignition de s’être donné la peine de nous offrir une version pal qui n’a pas à rougir devant la version jap’. Bref il n’y a pas à hésiter : procurez-le vous au plus vite !


Yoanna330