The King of Fighters 2001

Facebooktwittergoogle_plus

Nom : King of fighters 00/01
Genre : Combat
Support : DVD
Sortie Japon : 23 Octobre 2003
Sortie USA : 10 Décembre 2003 en bundle avec KoF 2000
Editeur : SNK Neogeo USA
Testé sur : Playstation 2
Disponible sur : Neogeo, Dreamcast, Xbox
Testeur : Micka
Testé en juillet 2004

KoF01_covers

Vous désirez jouer à The King of Fighters et vous n’avez pas les moyens d’investir dans une Neogeo ? Snk Playmore a pensé à vous en adaptant The King of Fighters 2001 sur Playstation 2. Sorti un petit moment après la version Neogeo, cette mouture Playstation 2 se permet quelques modifications ….

Une conversion fidèle ?

La première chose que l’on remarque une fois la galette dans notre playstation, c’est la modification de l’intro, celle-ci à été entièrement refaite . Au lieu de l’intro habituelle des King of Fighters, nous avons juste des artworks pas très beaux des personnages qui défilent avec en fond un brouillage tv ou des décors du jeu sur une musique rock ….. un choix pas très judicieux, surtout lorsque l’on s’aperçoit que l’intro originale ne peux apparemment pas être débloquée ….

Une fois arrivé sur le menu, là c’est également le choc. Cependant beaucoup plus positif, le menu a été véritablement embellie. Les puristes regretteront ce manque de fidélité par rapport à la version originale, cependant on ne peux pas dire que ce n’est pas agréable à l’œil de voir ces nuages grisonnants défiler sous le menu. Ce n’est pas fidèle, mais c’est très beau.

menu_neo menu_ps2
Le menu de la version Neogeo …. simple mais efficace. Le menu de la version Playstation 2 … complètement refait.

Tous les modes de la version Neogeo sont là avec en plus un petit nouveau, le PARTY MODE. Celui-ci est en fait un mode survival qui permet de débloquer des bonus à intervalles réguliers. Les premiers bonus sont les décors de la version arcade et ensuite les boss de fin du jeu que sont :
– Glugan, Ron et Krizalid ; qui sont les 3 strikers de Zero lorsqu’on combat contre lui en mode 1 joueur.
– Zero et Igniz ; les 2 boss du jeu.
A noter que les boss peuvent être désactivés de la grille des personnages à partir des options.

Une fois le mode de jeu choisi, la grille de choix des personnages apparaît ….. et là, on s’aperçoit du nouvelle modification. Nombreux ont été ceux qui trouvaient les personnages affreux dans la grille de sélection sur Neogeo car beaucoup trop caricaturés, comme Xiangfei, Chang et d’autres encore ….On peux dire que l’évolution s’est faite dans le bon sens car on retrouve en fait les artworks officiels en guise d’aperçu du perso. De plus ces derniers sont de très bonne qualité, ce qui donne un rendu très propre et très lisse.

grille_neo grille_ps2
La version Neogeo avec les aperçus des personnages un peu discutables …. La version Playstation 2 avec ses aperçu tirés des Artworks officiels, du meilleur effet.

Une fois les personnages choisis, c’est au tour des décors ….. et surprise, eux aussi ont été un peu relookés. Nous avons droit à de très beaux arrière plans, quoi qu’un petit peu flou pour certains, notamment pour celui du niveau de Igniz par exemple. Cependant, les décors de la version arcade n’étant pas vraiment convaincants, ceux-ci le sont un petit peu plus quand même. Petit détail quand même pour les personnes qui tiennent à jouer avec les décors originaux, c’est évidement possible, à condition de les avoir débloqués.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les décors ne sont pas en 3D. Ils sont fait à partir de cinématique (d’où la présence du logo Mpeg Sofdec lors du démarrage du jeu) comme les nuages derrière le menu de séléction du mode de jeu. Prenons pour exemple le stage du Brésil. Il se compose en plusieurs plans, on peux même dire que le décor et constitué de cinématiques sur plusieurs plans. Sur le premier, nous avons la passerelle avec le public, sur le second la route en contrebas avec les voitures qui défilent et sur le dernier, l’horizon …. Tout ces plans sont en faites en cinématiques, d’où l’effet de flou à cause de la (trop ?) faible qualité de ses dernières.
Pour les autres décors, l’aspect « cinématique » est beaucoup moins marqué du fait que l’on retrouve des animations basiques, comme des arbres qui bouge, un drapeau etc …. Il aurait été possible de faire beaucoup mieux, mais l’amélioration est déjà présente et même si certains stages ne sont pas très reussi à cause d’un trop gros flou comme celui des USA et de Igniz d’autres valent vraiment le détour comme celui du Brésil ou de la Chine. Mais de toute façon, le choix de la version du décor (Arcade, Original 1 et Original 2) se fait juste avant le combat, en versus du moins. Une fois vos personnages choisis et l’ordre dans le quel ils vont jouer, on vous demande de séléctionner la version du stage et ensuite le stage. Donc si vous voulez jouer sur le stage des USA et que vous n’aimez pas la version relookée, vous n’êtes pas obligé de quitter le jeu pour aller dans les options pour basculer sur l’affichage arcade.
Les environements sont au nombre de 9 (Brazil, China, Korea, Japan, USA, Italy, Mexico, le stage de Zero et celui de Igniz). De plus vous pourrez les choisir à deux moments différents de la journée. Autant sur certains pratiquement seule la teinte change, autant sur d’autres de gros changements se font remarquer, comme le stage de la Chine avec la brume, magnifique. Ce qui fait en tout pas moins de 27 décors (en comptant les versions arcade).

Sinon, tous les effets de la version Neogeo sont identiques. Ici, aucune transparence n’a été insérée, contrairement à la version 2000 également sur Playstation 2 où les transparences était mises de façon irrémédiable. Par contre petite décéption du fait qu’il est impossible de régler la position de l’écran …. ce qui fait que pour ma part j’ai une barre noire d’environ 1 cm sur le côté droit …

Au niveau du son, aucun réglage n’est disponible dans les option. Cependant, pas de soucis à avoir, tout ceci est bien ajusté. Les bruitages ainsi que les digits vocales dominent sur la musique, ce qui donne une bonne péche au jeu. Et contrairement à l’intro, toutes les musiques, bruitages et digits sont identiques à la version Neogeo.

decor_usa1_neo decor_usa1_ps2
La version Neogeo que tout le monde connaît …. La version Playstation 2 et ses décors retouchés. On remarquera également les avatars à côté des barres de vie qui sont également tirés des artworks.

E t le plaisir de jeux dans tout ça ?

Pas de soucis là dessus, le plaisir de jeu est bien présent. La vitesse de jeu est la même, aucun ralentissement à noté, les combos se font de la même manière. N’étant pas un professionnel de King of Fighters, il se peux que des subtilités dans les timings ou autres choses du même genre soit différents, mais cependant, à mon niveau, je n’ai absolument rien remarqué. Sinon le système de jeu reste évidement identique à l’arcade, avec le choix stratégique en début de match à savoir combien de strikers ou de coéquipiers seront à vos côtés lors du combat.
Et en parlant de jouabilité, pour tous les joueurs aux pads, faites attention …. Autant Guilty Gear XX ou Capcom vs SNK 2 ne posent absolument aucun problème autant Kof 2001 est une horreur à jouer avec une Dual Shock 2. Les quarts de cercle sortent très très mal et je peux vous assurer que lorsque vous perdez un match à la suite d’un combo ou coup spécial qui n’a pas voulu sortir à cause de cette fichue manette, c’est très frustrant. De plus, si vous dites que c’est à cause de la manette vous allez passer pour un sac ^_^;;; …. Cependant si vous êtes allergiques aux sticks arcades, retrouvez vous une manette Playstation première du nom, celles-ci ne possède pas de pad analogique et le jeux redevient, comme par magie, très maniable.
Dernière petite chose à ajouter quand même, c’est le presence de loading avant les combats. Je vous rassure tout de suite, ils ne durent que 2 secondes envrion, cependant ils sont présents.

screen_ps2_03 screen_ps2_04

screen_ps2_01

screen_ps2_02

Bilan

Graphismes :
Donc pas trop de surprises mis à part les décors, on retrouve la même chose que sur Neogeo pour les sprites. On remarquera que les transparences ne sont pas présentes dans ce volet, contrairement à l’opus 2000. Déception pour l’absence de la cinématique d’intro originale …. par contre les fins ont bien été respectées et sont conformes à la version Neogeo.
Son :
Pour le son, c’est identique, pour ma part je n’ai rien entendu de changer. Les musiques tant controversées de cet épisode restent donc inchangées et idem pour les bruitages.
Animation :
En ce qui concerne l’animation, elle paraît fidèle également. J’ai pu lire que des critiques comme quoi il manquerait quelques étapes d’animations sur certains personnages …. mais pour ma part, je n’ai vraiment rien vu du tout.
Jouabilité :
Par contre au niveau de la jouabilité ….. je vous déconseille très fortement le pad. Le jeu est franchement injouable au pad. Si il ne vous reste pas un pad playstation dans un coin, il va vous falloir investir dans un stick ….

Les points fidèles :
– Les personnages
– Les effets
– Les sons
– Le timing
– La rapidité du jeu
– Les fins

Les points différents :
– Les décors
– Les artworks des persos
– 2 petites secondes de loading avant le combat

En Conclusion

Si vous vous attendiez à trouver une copie conforme de la version Neogeo, il est vrai que cette nouvelle intro, ce nouveau menu ainsi que la grille de persos changés peuvent décevoir. Cependant lors des combats, si vous avez pris le soin de désactiver les décors de la version Playstation 2, je ne vois pas trop sur quoi vous serez dépaysés.
Donc hormis les quelques libertés graphiques, Snk Playmore nous offre une très bonne adaptation de King of Fighters 2001 sur Playstation 2.
En tant que Kof, les avis sont partagés, certains disent que c’est un des meilleurs d’autres un des pires …. cependant, en terme de conversion, on peux dire que c’est du très bon. On retrouve les joies de l’arcade à la maison, car même si les graphismes ont subit quelques modifications, le gameplay, lui, reste intact. Cependant, gare aux personnes qui vont s’y essayer avec la DualShock 2 …


Micka