The King of Fighters 2002

Facebooktwittergoogle_plus

Nom : The King of Fighters 2002
Genre : Beat Them up (versus battle)
Support : DVD
Sortie Japon : 25 Mars 2004
Editeur : SNK Playmore
Testé sur : Playstation 2
Dispo sur : Neogeo, Xbox, Dreamcast
Testeur : Micka
Testé en août 2004

kof02_cover

Certains diront qu’il s’agit là du meilleur Kof de Snk Playmore, voir même le meilleur Kof avec Kof 98. En ce qui concerne les conversions Playstation 2, Snk Playmore nous a habitué à du très bon, mais cette qualité va-t’elle perdurer ?

Qu’est ce que c’est que cette boîte ?

C’est sûrement ce que pas mal de personnes ont dû se dire en voyant le packaging de ce Kof2002 sur Playstation 2. En effet, sur le devant de la jaquette, on peut voir K’, Kyo, Iori et Kula dessiné d’un façon peu habituelle avec un rendu un peu peinture. Soit on adore, soit on déteste. (Moi j’adore *_*)
Pour ceux qui déteste, ne vous en faites pas, on ne joue pas avec la boîte, et une fois la galette enfournée dans la console, on s’aperçoit d’une chose …. que la conversion commence bien.
En effet, on retrouve l’intro originale de la version Neogeo, contrairement à l’affreux remake de la mouture 2001.

Une fois l’intro finie, le menu se présente alors à nous. Et le menu est à l’image de l’intro, c’est-à-dire identique à la version Neogeo, sauf 2 petites choses en plus, le mode Survival et Gallery, j’en parlerai un peu plus tard. Sinon on retrouve évidement les classiques modes Arcade (Team & Single), Versus (Team & Single), Training et Option.

intro_ps2
menu_ps2
Une intro fidèle …
Le menu avec 2 nouveaux modes….

Une fois le mode de jeux choisi, on retrouve exactement la même grille de sélection que celle sur Neogeo, mais en haute résolution, et croyez moi, ça se voit sur les portraits des personnages. Par contre, on retrouve quelques petites surprises sur cette grille de persos. Pour commencer Kusanagi et Rugal sont disponibles dès le départ, et, chose beaucoup plus intéressante, la version Playstation 2 se voit offrir pas moi de 5 nouveaux personnages à débloquer via le mode Survival qui sont Goenitz, Geese, Orochi Iori, King et Shingo.

grille_ps2
La grille de sélection des persos.

Round 1

Les personnages choisis, vous voici prêt pour le combat. Ce que vous verrez ensuite dépendra des option que vous aurez préalablement réglé … Car dans le menu option vous trouverez un sous menu pour configurer l’affichage. Vous aurez le choix de l’affichage « Normal » qui est en faites l’affichage par défaut avec des décors refait avec des éléments en 3D ou bien l’affichage « Arcade » qui se veux identique à la version Neogeo.

Affichage « Arcade » :
Si vous avez choisi la configuration « Arcade », autant dire que vous vous retrouverez avec la conversion parfaite du jeu Neogeo original. Tout est parfaitement retranscris, des personnages aux décors en passant par les effets.

Affichage « Normal » :
Si vous avez optez pour le mode « Normal », vous aurez droit à des décors retouchés avec quelques éléments en 3D. Là, autant dire que les puristes ne vont pas trop apprécier ….
Cependant, certains décors sont vraiment très beaux, comme celui du temple, celui sur l’élévateur ou celui sur le bateaux par exemple. Par contre les personnages semblent pixelliser un tout petit peu plus dessus, mais c’est pour chipoter.
Autant certains décors sont réussis, autant d’autres sont affreux … le décors de la campagne ou il suffit de regarder l’effet bâclé que donne le gazon … Le décor de Rugal est complètement changé dans ce mode et prend place dans un avion. C’est le stage le plus immonde de l’histoire d’un Kof … il est tout gris, modéliser très grossièrement ….
Le décor du mid-boss à également changé et se passe dans la soute de l’avion cargo où se trouve Rugal avec le sas ouvert au fond. On y voit des jeep et des tanks aspirés par le sas de la soute et l’écran n’arrête pas de trembler …. ce décor est assez réussi graphiquement mais l’écran qui tremble est parfois gênant …. On peux dire que les 2 décors « bonus » de ce mode « Normal » ne sont pas franchement une réussite ….
Tout comme dans la version arcade du jeu ou dans le mode d’affichage « Arcade », les combats se dérouleront à différents moments de la journée, et il faut dire que ça rend superbement bien avec ces nouveaux décors. Le décor sur la bateau est tout simplement magnifique de nuit ! Idem pour celui sur la montage en couché de soleil.
En plus des décors refaits, avec le mode « Normal », vous aurez droit à des transparences, comme Snk Playmore à l’habitude de nous le faire …. Elles sont peut être un peu moins belles que dans Snk vs Capcom Chaos mais tout de même très agréables.
Cependant, on ne peux pas choisir les transparences seules. Elles sont indissociables des nouveaux décors, donc pour ceux qui ne supportent pas la vue des nouveaux décors, il va falloir renoncer aux transparences (mais la plupart du temps, ceux qui n’aiment pas les décors, n’aiment pas non plus jouer avec les transparences …. puriste mode on).
Pour conclure, il est dommage que 2 ou 3 décors ne soient pas de très bons goût dans le mode « Normal » car les autres sont vraiment très réussis.

screen_ps2_02 screen_ps2_03
Un décor bien laid 🙁
D’autres screens.
screen_ps2_04 screen_ps2_01
….
….

Final Round

A l’image des graphismes, les sons et les musiques sont identiques à la version Neogeo. Pas de mode « arrange » pour les musiques donc ….. Cette option sera-t-elle présente un jour dans un Kof ?
Par contre au niveau de la maniabilité …. autant dire que certains vont galèrer grave. Je suis un grand habitué du pad et je dois dire qu’au début, les coups spéciaux ne sortait pas toujours. Avec le temps je m’y suis fait mais sur un jeu comme Guilty Gear XX, il n’y a pas ce temps d’adaptation …. d’ailleurs c’est un défaut récurrent dans la série King of fighters sur PS2, et il serait fort agréable que Snk Playmore prenne en compte la fonction analogique du pad de la dualshock 2 au lieu de faire comme ci c’était un vulgaire pad PS1 qui lui n’a pas le pad analogique ….

Bonus Stage

Comme je le disais au début du test, sur le menu de démarrage, nous retrouvons deux bonus : les modes challenge et gallery qui constituent, en plus des transparences et des décors, les ajouts de la version PS2.

Dans le mode challenge, vous aurez le choix entre 3 type de challenge :
– le single attack : vous vous battrez seul contre des adversaires choisis aléatoirement, comme d’habitude, la partie fini lorsque votre barre de vie tombe à zéro. A noter qu’il faut battre Omega Rugal au niveau 39 pour gagner King.
– le team attack : Idem que le single attack, sauf que vous avez une équipe de 3 personnages. Il faut battre Omega Rugal au niveau 14 pour gagner Shingo.
– le time attack : c’est peut être le mode le plus long. Il se compose de 50 level, lors du level 1 vous devrez battre un certain nombre d’adversaires en un certain temps. Et au fur et à mesure que vous montez dans les level, le nombre d’ennemi à battre augmente et le temps pour le faire diminue. Vous gagnerez Orochi Iori au level 20, Goenitz au level 30 et Geese au level 40.

Dans le mode gallery vous retrouverez un artwork pour chaque personnage dans la pure lignée de ceux que l’on a pu voir dans SVC Chaos toujours sur PS2. Pour les débloquer, il va falloir vous attaquer au mode challenge. Cependant, il n’y a pas que des images à débloquer, mais aussi les animations humoristiques que l’on peux voir à la fin du jeu lors des crédits.



Bilan

Graphismes :
Une conversion parfaite de la version neogeo si vous prenez le temps de changer quelques options. Des décors avec des éléments 3D très beaux dans l’ensemble sauf quelques uns assez laids.
Animation :
Idem que les graphismes, tout est conforme à la version Neogeo., Aucun ralentissement, tout tourne au poil.
Son :
Pour le son, c’est également identique à la version Neogeo. On peux s’attendre à mieux de nos jours ….
Jouabilité :
C’est peut être le point noir du jeu … pensez bien qu’a la dual shock 2 il vous faudra un temps d’adaptation non négligeable.

Les points fidèles :
– L’intro
– Les graphismes
– Les sons
– Les musiques
– Le timing / les combos
– La rapidité du jeu
– Les fins

Les points différents :
– Les transparences !
– Les décors refaits
– 2 petites secondes de loading avant le combat

En Conclusion

Snk Playmore nous avait déjà gratifier d’une très bonne conversion avec King of Fighters 2001 mais qui n’était pas fidèle sur tous les points …. et je dois dire que cette fois-ci on est pas loin de la conversion parfaite. Je ne vois pas trop ce qui pourrait la différencier de la version Neogeo. En plus de ça, de nombreux bonus sont présents : des décors refaits, 2 modes de jeux en plus, 5 personnages en plus.

Possesseurs de PS2 fans de baston 2D, foncez dessus.


Micka