Glossaire technique arcade

Facebooktwittergoogle_plus

A

A-Board : désigne la carte-mère d’un système d’arcade.

A-Pac : Initiales de « Analog for Pc to Arcade Controls ». Interface qui permet de connecter des boutons et joysticks d’une borne d’arcade sur un pc.

Arcade system : C’est un marque de Supergun (voir « Supergun »)

Art Set : Documentation illustrés (flyers, marquees) fournit parfois avec les jeux d’arcade. Les full-kit contiennent les art-sets.

Astro City : Borne japonaise fabriquée par Sega à partir de 1993. C’est la plus célebre et la plus répandue des borne japonaise.

AtomisWave : C’est le nom d’un système d’arcade crée par Sammy dont l’architecture est très similaire à celle de la Naomi de Sega

B

B-Board : désigne la cartouche qui contient le jeu et qui est destiné a être utilisé sur une carte mêre d’arcade A-Board. Exemple: le CPS-2.

Bezel : Se rapporte à ce qui entoure l’écran sur certaines bornes, parfois illuminé sur les vieilles bornes, ou en plastique noir sur les bornes japonaises.

Board :
Désigne une plaque de jeu (PCB). Voir PCB

Boot : Désigne la phase de démarrage d’un système, comme par exemple celui d’une carte d’arcade ou d’une console. « Boot » peut aussi désigner un « Bootleg » (voir « Bootleg »)

Bootleg : Copies non officielles de jeux sur pcbs ou cartouche, généralement vendu bien moins chers que les originaux reconnaissable assez facilement du fait qu’il n’y ai quasiment jamais la marque de l’éditeur du jeu inscrit sur le pcb ou la cartouche contrairement aux originaux. Il est courant que les bootlegs soient atteints de bugs divers, de musiques en moins, des bruitages qui manquent, des freezes aléatoires..

Borne d’arcade : Meuble de jeu contenant un jeu vidéo payant, et composé d’un écran, d’un panel de controle et d’un monnayeur.

C

Cabinet / Cab : voir « borne d’arcade »

Candy Cab : Borne asiatique assise.

Cabaret Cabinet : Borne d’arcade haute dont l’écran est quasiment à la verticale à l’interieure de la borne.

Carte mère : désigne souvent le support qui contient tout les composants de calcul et qui est nécéssaire pour faire fonctionner les jeux qui doivent y être installés. Exemple avec le MVS ou autre système à cartouche ou disque : les unités de calcul, les processeurs son ou grahiques, etc (appelé aussi le Hardware) sont concentrés dans la carte mère alors que le jeu (le software) est contenue dans la cartouche ou le disque.

Chassis d’écran : cadre en métal destiné à entourer et supporter un écran dans une borne.

Chihiro : Nom d’un système d’arcade édité par SEGA en 2002. L’architecture de cette plate-forme est basée sur celle de la console Xbox de Microsoft. Parmi les jeux édités, les plus populaires sont : Out Run 2, House of the Dead 3 et Virtua Cop 3.

Cocktail cab : Type de vieille borne se jouant sur une table avec l’écran à l’horizontale, et chaque joueur sur deux cotés opposés.

Connecteur Jamma : Prise de 28 pins à l’intérieur de la borne qui centralise tous les câblages du jeu : contrôle, alimentation, vidéo, son…

CPO : Initiales de Control Panel Overlay. Voir Control Panel Overlay

Control Panel : Panel de controle sur le devant de la borne qui comprend les joysticks et les boutons.

Control Panel Overlay : C’est la décoration qui est posée/collée sur le control panel (panneau de contrôle) d’une borne.

Convertisseur : Appareil permettant de brancher une console dans une borne d’arcade.

CPS 1 : Acronyme de Capcom Play System 1. Nom d’un système d’arcade créé par Capcom sorti en 1988. Parmi les jeux édités sur ce système que sort Street Fighters II, l’un des plus célèbres jeux de l’histoire de l’arcade.

CPS 2 : Acronyme de Capcom Play System 2. Nom d’un système d’arcade créé par Capcom sorti en 1993. Parmi les jeux édités se trouvent : Gigawing, Marlvel Vs Capcom, la série des Street Fighters Zero ou Alpha, Vampire Savior ou Progear no Arashi.

CPS 3 : Acronyme de Capcom Play System 3. Nom d’un système d’arcade créé par Capcom sorti en 1996. Ce système est très puissant dans la gestion des graphismes 2D. Sont sorti sur ce système : Jojo’s Bizarre Adventure, Warzard, et la série des Street Fighters III.

D

Dip switch : Options qui permettent de changer la configuration d’un jeu (niveau de difficulté, désactiver le sang, crédits..) accessibles soit via des interrupteurs sur la carte d’arcade (pcb), soit via un menu qui s’affiche sur l’écran.

Dump / Dumping / Dumper : Technique qui consiste a transferer les données contenues dans la ou les roms d’un jeu d’arcade du jeu d’arcade au disque dur d’un ordinateur (image de rom) pour ensuite être mis à la disposition sur internet et utilisé dans les émulateurs comme MAME. Le dumping nécéssite un appareil appelé « dumpeur ».

E

Ecran marqué : Parfois les écrans eteints on peut voir un marquage comme un écran titre ou « insert coin ». Cela est du au fait qu’un jeu a tourné pendant très longtemps dans la même borne et a marqué le tube. C’est un phénomène irréversible.

EEPROM : PROM effaçables, mais contrairement aux EPROM, celles-ci peuvent être effacées par un simple courant électrique

Egret : Marque de bornes japonaises fabriquées par Taito. Il existe quatre modèles différents dont l’Egret II qui a la particularité d’avoir l’écran qui pivote facilement.

EPROM : Les EPROM sont des PROM pouvant être effacées.

Emulation : Procédé permettant de reproduire sur un ordinateur ou une console le comportement d’une autre appareil, grâce à ce qu’on appelle un émulateur. Par exemple l’émulateur Kawaks permet de jouer à la Neo.Geo sur sont PC.

F

Fingerboard : Petite plaque d’epoxy qui se branche entre le connecteur jamma d’une borne et un vieux jeu d’arcade non jamma.

Flyer ou Arcade Flyer: Affiche publicitaire d’un jeu d’arcade

Full Kit : Jeu d’arcade avec l’ensemble complet: art-set (marquee, flyer…) et sa boite d’origine.

G

Game Board : Désigne une plaque de jeu (PCB). Voir PCB

Goldfinger : voir Fingerboard

H

Hantarex : Marque italienne d’écran qui ont équipés de nombreuses bornes européennes.

Happ : Célebre marque américaine de boutons et de joysticks arcade.

Harness Jamma : Désigne l’ensemble des cables reliés au connecteur jamma de la borne.

I

Image de rom : Copies des ROMS (Read Only Memory), les composants électronique qui se trouvent sur les cartouches et de cartes d’arcades et qui contiennent le jeu. Le fait de copier un jeu d’arcade sur le disque dur d’un pc s’appelle « dumper » un jeu et ça nécéssite du matériel spécial. Les copies/images de roms sont ensuite mise sur internet sous forme de fichiers généralement compréssé en .zip lisible par les émulateurs, puis téléchargés par vous et moi. Par soucis de simplicité, les images de roms sont tout simplement appelées des « roms » par la majorité des sites d’émulation.

I-Pac : Interface permettant de faire fonctionner un PC dans une borne d’arcade sans passer par le connecteur Jamma.

J-Pac : Interface se connectant sur un connecteur jamma et permettant de faire fonctionner un PC dans une borne d’arcade.

J

JAMMA : Standard de connectique pour tous les jeux d’arcade afin que tous les jeux d’arcade marchent sur toutes les bornes, créé au milieu des années 80 par la « Japanese Amusement Machine Manufacturers Association ». Techniquement, le standard définit les connexions pour : deux joysticks à huit directions, deux boutons start, et six boutons de contrôle (trois par joueur), ainsi que le support du son (mono).

JAMMA+ : Connectique Jamma mais avec des ajouts comme un 4eme boutons connectés.

Jamma Connector : Voir « Connecteur Jamma »

Joystick : Manette de jeu soit en forme de boule (J-Stick), soit en poire (stick us).

JVS : Standart de connectique pour les jeux Naomi différente du Jamma. Il faut un adaptateur pour pouvoir brancher un jeu jvs sur une borne jamma. Certaines bornes disposent d’un connecteur jvs comme les Sega Universal Cabinet.

K

Kick Harness : Ensemble de cables qui se branchent du systeme d’arcade au connecteur Jamma d’une borne et qui permet de jouer avec plus de 3 boutons. Par exemple le kick harness CPS1 permet de jouer avec six boutons à Street Fighter II.

L

Lindbergh : Nom d’un système d’arcade créé par SEGA sorti en 2006. L’architecture et les composants de ce système sont à peu de chose près ceux d’un pc, ce qui tranche avec les autres systèmes crées par SEGA auparavant. Parmi les jeux sorti sur Lindbergh on trouve Virtua Fighters 5, Virtua Tennis 3, House of The Dead 4, After Burner Climax… Note : Lindbherg est aussi le nom d’un des pionniers de l’aviation, l’américain Charles Lindbergh (1902-1974). Il est la première personne à avoir effectué la traversée en solitaire de l’océan Atlantique en avion.

M

MAME : Célebre émulateur arcade qui émule plus de 6000 jeux d’arcade. MAME est aussi considéré comme un véritable musée virtuel du jeu d’arcade.

Marquee : Plaque décorée au dessus de l’écran d’une borne d’arcade, souvent éclairée à l’arrière par un néon.

MGCD : Convertisseur permettant de jouer à certaines consoles comme la Dreamcast sur une borne d’arcade.

Model 1 : Nom d’un système d’arcade créé par SEGA sorti en 1992. Véritable avancée tehcnologique, c’est sur ce système que sortiront Virtua Racing et Viruta Fighter 1

Model 2 : Nom d’un système d’arcade créé par SEGA sorti en 1993. Quelqu’un des jeux les plus populaires édité sur ce système sont Daytona USA, House of the Dead, Sega Rally CHampionship et Virtua Fighter 2.

Model 3 : Nom d’un système d’arcade créé par SEGA sorti en 1996 qui devient alors le système le plus puissant à son époque. Quelqu’un des jeux les plus populaires édité sur ce système sont Daytona USA 2, Scud Race, Sega Rally 2 et Virtua Fighter 3.

Moniteur d’arcade :
tout simplement l’écran de la borne d’arcade. La très grande majorité des moniteurs d’arcade sont des écrans CGA avec une résolution standard (fréquence de 15khz), mais aussi résolution étandue (16Khz), medium résolution (25khz), ainsi que des écrans 31khz pour les plus récentes. Parfois le moniteur est à rétroprojection ou même écran tactile. Suivant les bornes et les jeux, le moniteur peut-etre pivoté pour proposer un affichage vertical (ce dernier mode d’affichage est principalement utilisé par les jeux de shoot’em up, voir le terme « Tate »). Il éxiste même des moniteurs LCD 16/9 à très haute résolution comme celui dédié au système d’arcade Lindbergh de SEGA.

Motherboard : voir « Carte mère »

N

Nanao : Marque d’écran japonais qui équipe un grand nombre de bornes d’arcade comme les Astro City. Nanao est aujourd’hui connue sous le nom de « Eizo ».

Naomi : Système de jeu vidéo à cartouche et GD-ROM pour borne d’arcade, sorti en 1998 comme successeur du système Sega Model 3. Acronyme de New Arcade Operation Machine Idea (littéralement « nouvelle idée de machine d’arcade »), Naomi se traduit aussi par « beauté » en japonais.

P


Panel / Panel de contrôle :
voir Control Panel

PCB : initiales de « Printed Circuit Board » (« Circuit imprimé » en français). Plaque plaque destinée à regrouper des composants électroniques. En arcade une PCB est un circuit imprimé qui contient un jeu et qui se branche sur la borne d’arcade par le connecteur jamma.

PGM :
Initiale de « Poly Game Master » développé par IGS (International Games System). Ce système d’arcade similaire au MVS dans ses performances, son apparence et son utilisation.

Pile suicide : pile électrique au lithium servant à alimenter de la mémoire RAM (mémoire volatile) contenant un code de décryptage. Une fois la pile hors service, le code est perdu et le jeu n’est plus utilisable.. Les jeux CPS2 sont équipés de piles suicides.

Pin / pinout : En arcade c’est ce qui définie le plan de cablage des différents connecteurs, comme le connecteur jamma.

Pixel : Plus petit élément constitutif d’une image.

Potar : voir « Potentiomêtre »

Potentiomêtre : Le potentiomètre est une résistance dont on peut faire varier la valeur ohmique par simple action mécanique sur un axe rotatif ou rectiligne. En arcade, les potentiometres servent à faire différents réglages sur les écrans de bornes (hauteur, trapeze, couleurs…).

PROM : C’est un circuit dit mémoire dont son contenu peut être programmé par l’ utilisateur mais qui ne peut plus être effacé ni modifié.

R

Raijin : Marque de supergun.

Restrictor plate : Accessoire en plastique qui se fixe sous le joystick et qui permet de restreindres les mouvements du joysticks par exemple dans 4 directions au lieu de 8 en supprimant les directions diagonales.

ROM : sigle de Read Only Memory appelé aussi « mémoire morte »

Rom : nom usuel utililsé dans le milieu de l’émulation pour désigner les fichiers extraits des cartouches d’arcade et destiné a être utilisés par un émulateur.

S

Sanwa : Marque japonaises très célebre fabriquant des joysticks et de boutons pour bornes d’arcade.

Scanline :

Seimitsu : Marque japonaises célebre fabriquant des joysticks et de boutons pour bornes d’arcade.

Serial matching : Se dit d’un full kit quand le numéro de la cartouche est le même que le numéro inscrit sur la boite, ce qui prouve que la boite est bien celle d’origine.

Spinner : Molette permettant de jouer à certains jeux comme le casse-brique Arkanoid.

Side Art : Décorations sur les cotés de la borne.

Sprite : Assemblage de pixels, désigne un élément d’un jeu 2D (éléments du décors, personnages…).

Stick :
Voir Joystick

ST-V TItan : (acronyme de Sega Titan Video) : Système arcade de Sega lancé en 1994, à l’architecture identique à celle de la console Sega Saturn. (à la différence que le ST-V utilisait des cartouches) Un des but était de faciliter la vie des programmeurs, de faire des conversions Arcade vers Console bien plus rapides, et d’obtenir des conversions les plus fidèles possibles.

Super : Marque de convertisseur fabriqué par le hongkongais « excellentcom » qui permet de jouer à la Dreamcast, Playstation 2, XBox et Gamecube sur une borne d’arcade.

Supergun : Boitier qui permet de jouer aux jeux pour borne d’arcade sur la télévision. Les supergun disposent d’une sortie péritel et de deux entrée pour joysticks. Les supergun peuvent être de fabrication artisanale ou professionelle comme le Mak, le Combo AV ou le Vega JR.

T

THT : Piece maitresse dans un écran à tube cathodique, un Transformateur Haute Tension assure la présence d’une tension d’environ 25 Kv. Elle fabrique aussi plusieurs tensions, particulièrement servant à la polarisation du tube cathodique.

T-molding : C’est le nom de la frise généralement en plastique et de quelques centimetres d’epaisseur sur les bords de certaines bornes européennes.

Trackball : Boule qui remplace le joystick sur certaines bornes, et qui permet de jouer à certains jeux comme Marble Madness.

Triforce : Nom d’un système d’arcade conjointement développé par Nintendo, SEGA et Namco et sorti en 2002. L’architecture de ce système est basée sur celle de la console GameCube de Nintendo. armi les jeux édités, les plus populaires sont : F-Zero AX, Virtua Stiker 4 et Mario Kart Arcade GP. Note : le nom Triforce réprésente l’alliance entre les 3 sociétés mais est aussi une référence à la série The Legend Of Zelda.

U

Upright Cabinet : borne qui se joue debout a la différence des bornes se jouant en position assise.

V

Vega Junior : Marque de supergun.

Versus City / New Versus City : Borne japonaise fabriquée par Sega qui se présente comme deux bornes collées dos à dos pour que les joueurs de jeu de baston ne se genent pas lors des combats.

VGA : Video Graphics Array (VGA) est un standard d’affichage pour ordinateurs. Le terme VGA désigne aussi bien un mode d’affichage (640 x 480 etc.) qu’une connectique (DB9).

Videocolor : Marque européenne de tube cathodique qui équipe certaines bornes européennes. Videocolor était une société créée par Thomson en 1971.