L’histoire de Psikyo – page 2

Facebooktwittergoogle_plus

L’époque du SH2

Jusqu’à présent, tous les jeux Psikyo (5 au total) sortaient en arcade sur un seul et unique système propriétaire, le Psikyo hardware. Datant d’à peine 2 ans, ils l’abandonnent déjà pour son successeur bien plus puissant: le Psikyo SH2 Hardware, qui va connaître de 1997 à 2001 pas moins de 13 jeux. Mais qu’est ce que le SH2 ? C’est le nom du processeur 32 bits de Toshiba cadencé à 28mhz qui équipe ce nouveau système d’arcade embarqué sur les pcb jamma Psikyo, le même que sur la console Saturn de Sega .
Ce hardware à base de SH2 va connaitre 3 stades d’évolution mineurs au fil du temps, les premiers jeux tournant sur Psikyo SH2 « PS3-V1 », puis sur board « PS5 » avec des différences aux niveau de la mémoire vive, et enfin sur « PS5V2 » (Dragon Blaze, Tetris; Gunbarih) qui change physiquement mais qui reste techniquement identique.

strikerspcbt Strikers1945_2pcb1t

PCB Strikers 45 (Psikyo hardware)

PCB Strikers 45 II (Psikyo SH2 hardware)

SOL DIVIDE
soldivide
Le premier à sortir un bon jour de Mai 1997 sur ce tout nouveau système d’arcade et à profiter de cette puissance est Sol Divide – The Swords Of Darkness, un jeu très ambitieux, hybride entre le shoot horizontal et le beat’em all avec un petit coté rpg. Bien que plutôt joli et disposant d’une bonne jouabilité, les niveaux sont terriblement courts ce qui porte un coup fatal à la durée de vie du soft et les joueurs n’accrochent pas au système de jeu pour une fois totalement nouveau. Loin d’être une daube, Soul Divide dispose d’un  » replay value  » très pauvre. Un jeu qui ne plait ni aux amoureux du shoot, ni aux fans de beat’em all. Pour un jeu inauguratif sur leur nouvel hardware SH2, c’est un échec.

solsol2

STRIKERS 1945 II
s452
Strikers 1945 II, Octobre 1997. Le deuxième épisode, qui techniquement tranche avec son prédécesseur tout en restant très proche au niveau du gameplay. On ressent cet écart technique des l’introduction imitation  » film de guerre d’époque  » absolument magnifique. Au niveau du gameplay, le jeu instaure le tir a charge qui sera repris dans tous les autres shoot Psikyo. Graphiquement ça en jette pas mal, les boss sont toujours aussi gros, les niveaux magnifiques, mais la jouabilité et le système de jeux n’ont absolument pas bougés. L’un des principaux changement finalement est la difficulté revue à la hausse, les ennemis et les boss crachant une pléiade de boules dans des motifs parfois assez originaux et très diversifiés.

s1945ii_bs1945ii

La saga Taisen Hot Gimmick

Le premier épisode d’une série Psikyo voit le jour en octobre 1997 : Taisen Hot Gimmick. Une série de jeux tres peu connu en dehors du Japon et pour cause puisque c’est une série de Mah-jong sexy aux graphismes fins et colorés ou l’on affronte de jeunes et jolies filles peu vétues. Le jeu plait aux fans de mah-jong puisqu’il connaîtra 3 suites : Taisen Hot Gimmick Kairakuten en 98, Taisen Hot Gimmick 3 Digital Surfing en 99 et Taisen Hot Gimmick 4 Ever en juillet 2002.

Certains de ces jeux connaitront des adaptations sur PC et Dreamcast, ainsi que plus tard des épisodes inédits sur consoles.

Il est interessant de noter que de nombreux artistes japonais très connus ont dessinés pour la saga Taisen Hot Gimmick comme Tomoyuki Kotani (alias Styleos), Range Murata, Jun Tsukasa, Mine Yoshizaki, Ugetsu Hakua, etc…

hotgmckhgkairak_ahotgmck_a

ZERO GUNNER
zerogunner
Zero Gunner (décembre 1997) est un jeu qui marque un petit tournant dans l’histoire de Psikyo. C’est en effet le premier jeu de la firme à tourner sur un système d’arcade étranger, à l’occurrence le Model 2B de Sega. C’est aussi le tout premier jeu en 3D de Psikyo ! Mais ne partez pas en courant, Psikyo réussit le tour de force de réaliser un shoot en 3D tout en conservant un tres bon gameplay. Vous pilotez un hélicoptère parmi trois au choix, chacun ayant un armement différent. Lorsque vous tirez sur un ennemi, celui-ci se retrouve locké pendant un temps limité et à partir de ce moment la jouabilité change totalement, les boutons droite et gauche servant à se déplacer autour de lui, et les boutons bas et haut à s’éloigner ou à s’approcher de votre ennemi. Le jeu est aussi plutot long : pas moins de 15 stages différents repartit dans 3 grandes regions du globe (asie, europe, usa). Mais le jeu est bien trop facile, un comble pour un jeu Psikyo, et n’est pas non plus tres beau. A noter que le jeu ne fut jamais convertit sur console.

zerogunner1zerogunner3

DARAKU TENSHI / THE FALLEN ANGELS

daraku
Deuxième jeu de baston de la firme après Battle K-Road, Daraku Tenshi – The Fallen Angels sort en mars 1998 à relativement peu d’exemplaire dans les salles d’arcade japonaises. Le jeu est magnifique, original, des persos charismatique et unique qui disposent de spéciales quasi jamais vu à l’époque qui seront reprises par la suite dans les futurs KOF. Un vrai bon jeu de baston. Pour en savoir plus, direction le test complet du jeu.

Test Daraku Tenshi

dara0092dara0004

SPACE BOMBER

spacebomber
Ambiance vieux nanars des années 50 pour Space Bomber qui sort en juillet 1998, un shoot atypique dans lequel vous devrez repousser les aliens venus envahir notre belle planête. Le titre Space Bomber n’est pas un hasard, c’est est une référence directe à Space Invaders, et pour cause puisque celui-ci en reprend le même système de jeu, à savoir une succession de niveaux figés qui ne scrollent pas et dans lesquels des flots d’ennemis arrivent. Le jeu est hilarant, avec des ennemis tous plus originaux les uns que les autres (poubelle extraterrestre transformable, cochons volants…), une jouabilité aux petits oignons, une difficulté progressive… Sans être un méga hit, Space bomber est un shoot original, fun et réussi. Pari réussi une nouvelle fois pour Psikyo

spacespace3

GUNBIRD 2
gunbird2
Grosse claque que ce Gunbird 2 qui reprends tous les éléments du 1 en les bonifiants, ce qui donne des graphismes absolument splendides pour un shoot kawaii magnifique. Le tir à charge récupéré de Strikers 1945 II fait son apparition. Un des meilleurs shoot Psikyo.

gunbird2gunbird22

De nouvelles adaptations consoles des jeux Psikyo voient le jour, Strikers 1945 Sol Divide en septembre 98 sur Saturn. sur Saturn et Playstation en juin 98, et

PILOT KIDS

pkids
Mars 1999, deuxième incursion sur un système d’arcade non propriétaire, cette fois-ci c’est sur Sega Model 2 que Psikyo développe leur nouveau jeu, Pilot Kids. Un shoot’em up horizontal dans l’univers enfantin et coloré des jouets (surfant sur la vague Toy story 1 et 2 de l’époque) à travers 7 niveaux se déroulant dans différentes pièces de la maison. Le jeu s’avère plutôt bon, et surtout original ! En effet, bien que l’on retrouve un système de power up classique pour augmenter sa puissance de tir, on ne trouve pas le système de méga bomba classique mais un système de collecte d’étoiles que l’on peut lancer sur les ennemis en les lockant avec le bouton B ce qui peut créer des destructions en chaîne jouissives. A noter aussi la possibilité d’annuler les tirs adverses de couleur rouge. Mais le jeu s’avère être très simple, étonnant pour un jeu estampillé Psikyo ! Apres plusieurs parties passé dessus il est en effet plutôt facile de le finir en un crédit, ce qui nuit considérablement au replay value du soft. Un jeu beau, au gameplay excellent mais bien trop facile à des années lumière de la difficulté des autres shoots du développeur nippon.

Petite anecdote, un ennemi du stage 6 est un hommage à Bruce Lee.

pilot1pilot2pilot3

YOSHIMOTO MAHJONG
mahjong0
Décembre 1998 premier jeu de Psikyo à sortir uniquement sur console, un jeu qu’évidemment personne ou presque ne connait en Europe puisqu’il s’agit d’un jeu de mahjong: Yoshimoto Majong Club sur Sega Saturn.

Le jeu sortira en version « deluxe » deux mois plus tard sur Playstation.

page suivante >>