Beach Spikers

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie :
2001
Genre : Beach Volley
Développeur : Sega AM2
Système : Naomi 2 GD ROm
beachhome

La première fois que j’ai découvert Beach Spikers c’est lors d’une après midi dans une salle d’arcade à Paris ( La tête dans les nuages à Opéra pour ne pas la citer) en compagnie de trois amis.

On était vers la fin de journée et je me suis décidé à lacher mon Strikers 1945 Plus pour aller faire un tour du côté des bornes Naomi et à côté de Virtua Strikers trônait ce jeux.
Je crois bien que de toute ma vie de gamer en salle d’arcade je n’ai jamais perdu de jeton aussi vite de ma vie !

Car en effet lorsque l’on pense à Beach Volley on imagine direct des gugus aux cheveux péroxidés se promenant avec leurs lunettes de soleil et le corps remplis d’huile afin de faire brunir leur peau pour jouer les beaux devant les minettes.
Sauf que là non ! En effet dans Beach Spikers il y a des volleyeurs, mais ce ne sont que des femmes ! Mon dieu qu’elle idée diabolique de la part d’AM2 ! Et quand je vous dis des volleyeuses, ce ne sont bien entendu pas des boudins mais toutes des mannequins en puissance. Vraiment ils savent attirer le chalan chez Sega.

Bref le temps que le jeux se lance j’étais en hallucination totale devant le jeux et le sournois de Shinsh ne m’a même pas laissé le temps de comprendre qu’il fallait que j’appuie sur les boutons de la borne que j’étais déjà ejecté !

Bref passé cette « petite » intro on peux se dire que Sega à un peu fumé la moquette de nous sortir ce genre de jeux et que l’intérêt pourrait-être limité. Et bien ce serait mal connaitre la firme niponne qui nous a de nouveaux sorti un jeu au gameplay extraordinaire !
Il n’y a pas à dire le studio AM2 est vraiment au top de l’arcade.

beach7 beach3
Une chtite de l’équipe des USA avant de servir. Hé oui le beach Volley ça donne soif !

Petite interlude sur le beach volley

Le beach volley -ou sport de bellatre qui n’a rien d’autre à faire que de passer sa journée sur plage à faire du sport (les bienheureux)- se joue en équipe de deux contre deux sur un terrain bien plus réduit qu’un terrain de volley normal. Le filet est aussi plus bas et tout ceci sur le sable.
Le beach volley est devenu un sport olympique depuis les J.O de Sidney en 2000 (sic).

beach11 beach5
Chtit déplacement avec le ballon juste pour le plaisir des yeux Hé oui là il vas falloir aller à la réception.

Mais comment on peut jouer à un jeux de Beach Volley ?

Une fois de plus la maniabilité est parfaite et le jeu se joue avec deux boutons.

Au service :
Bouton A : Faire un service haut
Bouton B : Faire un service en cloche
Bouton A + B : Faire un service smatché

La réception :
Bouton A : Faire la passe à votre partenaire
Bouton B : Faire une passe rapide ou envoyer la balle dans l’autre camps (sur la seconde passe)

Le smatch :
Bouton A : Smatch normal
Bouton B : Amortir votre smatch
Bouton A + B : Tirer directement dans les mains de votre adversaire qui essaiera de vous contrer

Le contre :
Mettez vous en face de votre adversaire et appuyez sur le bouton A lorsqu’il vas smatcher

Bien maintenant que nous avons vus le « how to play », voyons comment tout cela fonctionne.

Pour le service vous avez une jauge d’énergie qui monte et qui descend à grande vitesse et c’est à vous, en appuyant sur le bouton service, qui bloquez cette jauge et avez défini la puissance de votre service.
Le service en cloche est inratable. En effet vous pourrez servir avec une puissance de 10% il passera quand même de l’autre côté. Le service haut passe à partir de 80 % de barre d’énergie, en dessous vous le ratez et balle à l’adversaire. Le service smatché est lui aussi plus difficile à passer.
Par contre noubliez pas de diriger votre service au moment du tir.

Pour la réception, lorsque votre adeversaire vas smatcher, une flèche rouge indique vers quelle direction celui-ci va tirer et ensuite un repère rouge indique à quel endroit la balle vas frapper le sol. A vous d’y aller le plus vite possible.
Dès lors que vous aurez réceptionné la balle, selon que vous serez plus ou moins placé dans le cercle rouge vous indiquant où la balle doit retomber, vous ferez une passe plus ou moins forte à votre équipier.

Selon la puissance de la passe et avant un smatch, vous aurez droit à un « Great » ou « Fantastic » de la part du commentateur.

Concernant le smatch rien de plus simple.
Suivant la passe faite par votre équipier, une jauge de puissance identique à celle du service apparait et c’est à vous d’appuyer sur le bouton de smatch au moment où celle-ci est au plus haut. Et surtout une fois de plus pensez à diriger votre smatch.

Pour le contre il faut être d’une précision diabolique pour le réussir car il faut vraiment être synchrone avec le tir de votre aversaire et bien en face de lui. Mais après un peu d’entrainement, ça passe bien.

beach9 beach1
Allez, envole-toi ma belle ! Brrrr la Chine, ce qu’elle est mauvaise cette team…

Bon et c’est beau ?

Comme cela deviens l’habitude sur Naomi, le jeu en met plein les mirettes !

Les différents stades sont absolument magnifiques ! De plus selon le stade le match ne se déroule pas au même moment de la journée. Donc vous pourrez jouer le matin, l’après midi, le soir et même la nuit.
Et je peux vous assurer que justement visuellement ça assure.
Petit regret quand même, c’est un jeux de beach volley et on ne vois à aucun moment la mer…mais bon ce n’est pas plus grave que ça.

Ca bouge bien ?

Concernant la jouabilité nous avons pu voir un peu plus haut qu’elle était au top, cependant lorsque vous jouez, la caméra suit la balle dans le camp qui la possède.
Le résultat est plus que beau, mais parfois c’est légèrement génant lorsqu’il faut rapidement se placer pour la réception.

Tout ceci se passe dans une fluidité parfaite sauf une fois j’ai eu un léger ralentissement lors d’une passe pour un smatch où la caméra s’est mise toute proche de mon perso et vu que la passe était croisée (ça c’est une de mes bottes secrètes, succès assurré) hé bien la caméra a eu un peu de mal à suivre l’action.

beach13 beach10
Le smash en puissance Max La jauge de puissance qui monte ! Il vas bientôt falloir lancer le smatch

Et y’a du monde… au balcon ?

Comme je vous le disait les filles des équipes sont toute plus belles les unes que les autres et vous aurez le choix entre différents pays.
Et suivant le pays que vous choisissez l’équipe est plus ou moins forte. Prenez la Chine et jouez contre le Brésil vous comprendrez votre douleur.
Donc attention de ne pas choisir votre team selon un critère purement esthétique !
Petit point de détail mais je chipotte un peu, bien que les équipes soient toutes différentes du point de vu des maillots, de la coupe de cheveux, de la couleur de peaux, des yeux de la forme du visage; tous les persos ont le même corps.
Mais bon ceci n’est qu’un point de détail.

beach8 beach12
Ha tu risques t’être contrée ma grande ! Hé voilà toi tu t’es envolée trop tard !

En définitive ? On peut dépenser de la thune dedans ?

Donc Beach Spikers est un jeu qui vous fera passer de bons moments. De plus la difficulté est progressive et lorsque vous aurez gagné la finale vous aurez le droit d’affronter la Sega Team composée de nymphe avec une couronne de lauriets autour de la tête.

Cependant le jeu n’est pas franchement difficile et une fois que vous l’aurez bien en main et que vous vous serez habitué au changement de personnage à chaque passe, vous devriez en venir à bout assez rapidement.

Donc en conclusion, Beach Spiker c’est Yabon ! Allez-y vous ne devriez pas être déçu.

beach01


Sulf’