Capcom Fighting Jam

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie :
2004
Genre : Baston 2D
Développeur : Capcom
Système : Système 246 / PS2
Testeur : RainMakeR
logo

Le jeu a été annoncé un peu avant Neogeo Battle Coliseum (NGBC), imaginez-vous un bon vieux duel CAPCOM/SNK, on se serait cru revenu 10 ans en arrière ! On se voyait déjà en train d’imaginer ce duel de titan en arcade, commencer à fantasmer sur le potentiel casting des persos etc…
Et au fil du temps ce jeu a un peu déçu: 21 personnages « classiques », 2 bosses, des graphismes pas vraiment au top etc…
En fait je pense qu’en temps normal le jeu serait plutôt bien passé. Mais là il a trop souffert de la concurrence de NGBC qui pourtant n’est même pas encore sorti !

Neogeo Battle Coliseum, Capcom Fighting Jam le duel tant attendu ?
10acfj08

CFJ, un jeu « commercial » ?

Avant de commencer le test à proprement parler, je vais vous expliquer pourquoi j’utilise l’expression jeu « commercial ». Après tout, un jeu s’est fait pour être vendu, pas pour être donné à ses potes. il doit rapporter assez d’argent pour pouvoir amortir les couts de développements et surtout avoir assez d’avances financières pour commencer un nouveau jeu.

Par commercial, j’entends jeu où on se foule pas trop et on profite du nom pour se faire des sous avec le minimum d’efforts. Un peu comme la musique commerciale. Expression qu’on utilisait souvent quand les gens de ma génération étaient jeunes. Tu choppes la même mélodie, tu changes un peu les paroles, 2-3 accords et après hop tu ponds un album en variant un peu chacune de ses modifications. Ainsi on s’assure un revenu conséquent avec un minimum d’efforts.

Ca existait beaucoup à une époque et c’était une pratique que tout le monde condamnait, mais bon ça empêchait pas d’acheter non plus.

Pourquoi je pense que CFJ est un jeu commercial alors ? Et bien tout simplement pour le peu d’efforts qui ont été consentis pour nous pondre ce jeu. Evidemment certains vont me dire que je suis de mauvaise fois, qu’à force de bouffer du Street depuis bientôt 15 ans je commence à être aigri.
Et bien non, même 15 ans après je suis fan comme au 1er jour ! J’ai d’ailleurs acheté SF2 World Warrior en CPS1 récemment. Pour moi la magie opère toujours, alors forcément dès qu’il y a un jeu avec des Street Fighters dedans je me jette dessus comme un crêve la faim !

En plus les jeux de baston sont plus trop à la mode, alors si je vous dis jeu de baston ET en 2D, vous imaginez que ça devient du domaine du fantasme.

Le test

Alors je vous cache pas qu’au début je partais avec un à priori plutôt mitigé. L’annulation de SF3 sur PS2 en Europe, m’a laissé un goût assez amer. Mais bon 30€ pour un CFJ c’est quand même tentant.

les graphismes

Très très inégaux, on comprend en jouant pourquoi CFJ s’appelle le mugen de CAPCOM. L’intro ressemble à une animation flash à 2 balles alors que les portraits des persos et les fins sont en haute résolution.

cfj16fin2

Les décors sont magnifiques, on dirait de jolies peintures. Le problème c’est qu’ils ne sont pas du tout animés. Enfin si un peu. Sur certains décors ça frise le pitoyable, par exemple le décor de rue avec les sf un peu partout, seul Sean bouge son bras. D’ailleurs la plupart du temps les seuls anims se sont des bougeage de bras… un peu léger.

cfj23cfj03

Les persos eux sont plutôt moches. Enfin pas tous évidemment, certains ont été retouchés : Zangief, Guy etc.. Mais bon c’est léger et ça donne plutôt l’impression qu’ils ont été restylés histoire de dire « mais nan on a pas copier/coller » on a tout redessine. Regardez la tête de Zangief ! »

Ils ne sont donc pas tous lotis à la même enseigne : les Alphas sont toujours aussi beaux, idem pour les SF3 qui sont dans un style « particulier ». Les Warzards sont nouveaux et plutôt pas mal, même si certains choix de personnages, Hydron et Hauzer, sont plutôt discutables.

cfj04cfj17

Les SF2 sont issus de plusieurs jeux : CVS, SF3, SFA, et n’ont pas vraiment de cohérence graphique entre eux.

cfj11cfj21

Les Darkstalker sont fidèles à eux-mêmes, haut en couleur mais très mal adapté au reste du jeu. Ils sont trop flashis, et sur des décors un peu ternes ça donne un effet assez immonde. Un sale copier/coller en fait.

cfj10cfj02

C’est un peu ça le principal défaut de ce CFJ, les persos ont été importés à l’arrache sans avoir été retraités pour offrir un style graphisme uniforme. Et du coup suivant les persos que vous affrontez, on a de temps en temps des fautes de goûts assez flagrantes. Les Darstalkers sont pixelisés à mort !

cfj15cfj26

Au niveau des effets spéciaux c’est du tout bon, traces quand on fait un super, impacts, boules etc… tout est très beau. Tout sauf la furie de Pyron . Mais regardez plutôt les images ci dessous.

cfj14cfj25

Musiques et bruitages

Toutes les musiques sont nouvelles et plutôt sympa. Evidemment elles ne resteront pas dans les mémoires, mais bon ça va, elles passent plutôt bien. Je me rappelle pas les avoir coupé parce qu’elles m’énervaientt. Evidemment pour les puristes les musiques originales de chaque personnages sont déblocables quand on finit le jeu. Petit plus bien appréciable, les musiques ne se coupent et ne rédemarrent pas entre chaque round ! Concernant les bruitages, rien à signaler, classiques et efficaces !

Jouabilité

De ce coté là c’est du CAPCOM, ça veut tout dire ! Les années passées à faire des jeux de baston se ressentent. Chaque caste de personnage a sa propre jouabilité et de ce coté là, aucun souci. La prise en main est un peu difficile au début si vous n’avez pas joué avec certains types de persos auparavant, mais globalement pas de problèmes majeurs.
Les SF2 sont des bourrins de premières et un peu campeurs sur les bords.
Les Darkstalkers sont beaucoup plus rapides que n’importe quels autres personnages d’une autre série. Ils enchaînent beaucoup mais sont très peu résistants.
Les Warzard sont assez marrant à jouer. Ils peuvent utiliser leur barre de furie ou convertir cette barre en power up.

cfj06cfj05

De manière générale, le seul problème vient de certains persos un peu trop désavantagés par rapport à d’autres, ou certains bugs de collisions : principalement des HP qui ne touchent pas quand on est collé à un adversaire.
Par défaut, le jeu est très lent, personnellement je joue en vitesse max, mais bon à cette vitesse les Darkstalker deviennent incontrôlables car beaucoup trop rapides…

Durée de vie

En solo très faible, il n’y a pas de scénario et mis à part les jolies fins, il n’y a rien de vraiment intéressant qui vous y ferra rejouer. En plus il n’y aucune indications d’avancement dans le jeu, les combats s’enchaînent mais si vous ne les comptez pas vous ne saurez pas combien de matchs vous avez gagnés, ni combien il vous en reste avant le boss ! Ceci à le don de m’énerver car certains personnages controlés par le CPU sont assez immondes ( aaaah Demitri).
Par contre en versus ça dépendra de vos amis. Le seul intérêt du jeu est d’apprendre à manier chaque personnage avec ses particularités et de pouvoir jouer avec de « nouveaux » personnages dans un cross over.

cfj19cfj20

Conclusion

Globalement je suis plutot déçu par ce jeu. CAPCOM aurait pu faire un très très bon jeu mais s’est contenté du minimum syndical.

Les choix de personnages sont souvent discutables, certaines absences choquantes (rendez-moi mon Ken), et on ne comprend pas pourquoi seuls 4 personnages représentent chaque série. En plus le choix des boss, Pyron et Akuma donnent l’impression qu’on les a choisit eux parce que ce sont les seuls boss qui étaient en harmonie avec l’endroit où pouvait les placer dans le tableau de sélection.
Et oui Akuma est comme par hasard entre le sf2 et les alpha. Pyron est quand à lui sous les Darkstalkers…
Le fait de pouvoir changer de persos entre chaque round peut paraître amusant mais au final cela coupe toute la dynamique du jeu. On est obligé de se taper un temps de latence de 4-5 secondes entre chaque round ce qui casse totalement le rythme. Un TAG dynamique a la Xmen VS SF aurait été bien plus plaisant à jouer. Enfin c’est un choix.

Au niveau des oublis, CAPCOM a zappé une autre série de jeu de combat : SLAMMASTER ! Et oui on peut être fan de Street et aussi aimer le catch.

Tout ces défauts seront peut être reparés dans un CFJ2 car le jeu a un certain potentiel. Et puis après avoir perdu les licences MARVEL et SNK, CAPCOM nous a démontré qu’il avait assez de matière pour faire un cross over interne !
Malheureusement ce CFJ nous laisse un goût d’inachevé, on sent que CAPCOM s’est peut être un peu forcé pour sortir ce jeu et ainsi profiter de l’engouement autour des 15 ans de Street….
Un comble quand même quand on repense à l’époque où ils étaient une locomotive et une référence dans le jeu de fight.

Au final je dirai que ce jeu a le mérite de perpétuer la tradition du fight 2D chez CAPCOM mais bon espérons qu’il ne sera pas le dernier représentant d’un genre qui disparaît petit a petit..

En bonus pour avoir eu le courage de lire ce test jusqu’au bout voici quelques une des plus belles fins du jeu

fin1fin3fin4


RainMakeR