Dolphin Blue

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 2003
Genre : Action/Shoot
Développeur : Sammy
Système : Atomiswave
Testeur : Opera

dolphin1

Développé par les concepteurs du premier Metal slug, on est en droit d’attendre beaucoup de ce jeu. Dolphin blue serait d’ailleurs l’un des  » meilleurs  » jeux Atomiswave d’après les dires… Voyons donc ensemble ce que ce titre a dans le ventre…

Premières impressions

Passé le logo Sammy et Atomiswave, on découvre une petite intro tout en 3D racontant rapidement le cadre dans lequel le jeu se déroule. Une histoire on ne peut plus bateau se passant sur l’eau où il faut anéantir les méchants. Mais bon, l’histoire dans un shoot, vous en conviendrez, n’a pas beaucoup d’importance. Bref, l’intro n’a rien de transcendante, 3D par ci par là après un gros sous-marin qui passe. Graphiquement ça ne casse pas la baraque pour un jeu de 2003, mais bon, on s’en contentera. S’ensuit l’écran avec le logo du jeu et le traditionnel insert coin. On s’empresse donc de nourrir cette fente avide (je suis un peu gras ce soir moi…..) pour se retrouver en face du premier stage. Nous voilà largué dans un univers 3D, avec un chti bonhomme 2D armé d’armes diverses et d’un dauphin. On avance, on tire, on avance, on tire… Tout va bien… Mais il ne tire pas en diagonale ce putain de gun! Tout droit, en haut, à gauche… mais pas de diagonale. Puis tout d’un coup ça rame? humm?? Sur un support si jeune? Allons bon, allons voir du côté des graphismes!

dolphin2dolphin3

Graphismes

Hé bien c’est plutôt jolie dans l’ensemble. Le mélange 2D/3D passe à la perfection. Mais on regrettera niveau 3D des performances plutôt moyennes. Ok, l’atomiswave est dotée de l’architecture de la Dreamcast mais on peut faire bien mieux, la console de Sega nous l’a prouvée… Ce n’est donc sûrement pas que le hardware qui est en cause. Enfin, toujours est-t-il que dans l’ensemble c’est assez homogène, gommant quelque peu ces imperfections. Mais là où le bas blesse, c’est surtout sur les ralentissements… car oui, pour ramer, ça rame. Et je ne parle même pas du mode deux joueurs. On peut donc prendre peur et se dire que le support n’est décidemment pas très puissant, et on craint pour l’hypothétique futur Metal slug 6! Mais je prends le partie que les développeurs ne connaissent pas encore bien la machine (bien que l’architecture de la dream existe depuis un ptit bout de temps quand même…) et qu’avec le temps, ça devrait s’améliorer. Last Resort était bien doté de ralentissements à son époque… et Metal Slug 2 également. Mais bon, toujours est-il que ça rame, et que ce probleme est plutôt ennuyeux…

En bref, des graphismes honorables, mais une animation en béquilles.

dolphin4dolphin5

Bande son

Rien de très notable. On entend à peine les musiques avec le bordel à l’écran, mais en prenant le temps de se poser, on remarque une ressemblance avec Metal Slug dans les thèmes et le style de samples utilisés. Le dauphin qui porte nos deux valeureux héros des cabinets (expression du soir, bonsoir) a d’ailleurs le même cri que les fameux extraterrestre de Metal slug 2 et X. Chose qui m’avais marqué dans les premières vidéos que j’avais pu visionne avant de posséder le jeu. Niveau mitraillettes et collisions, je trouve ça un peu trop « marin », dans le sens sploutch sploutch je tire sur de l’aluminium mouillé. Un peu « creux » quoi. Mais dans un monde aquatique, rien de très étonnant!

En conclusion, musiques qui ne dérangent pas de leur présence, et bruitages aquatiquement un peu trop incorrects. On aurait aimé du plus péchu!

dolphin6dolphin7

Gameplay

Le jeu se déroule de 3 manières différentes: sur terre à pied, sur l’eau chevauchant le dauphin attitré, et sous l’eau accompagné de ce dernier. On a le droit à trois boutons comme un slug, l’un pour tirer (A), le second pour le saut (B), et enfin le dernier (C) qui déclenche la « S attack » pour soit un lancé de bombe quand on est à pied, soit une attaque du dauphin dans les deux autres modes. Ces attaques sont régies par une jauge à trois niveau, la « S jauge ». Voici un descriptif des diverses commandes relatives à cette attaque:

Sur terre:
-En pressant C directement, le personnage saute et lâche une grappe de bombes vers l’avant.
-Après un saut, on presse haut + C, et le personnage lance des bombes vers le haut.
-On presse bas + C et le personnage fait des détonations au sol.

Sur l’eau:

– En pressant C, le dauphin pars vers l’avant pour raser tout ce qui se trouve à la surface de l’eau
– C après un saut fait faire un tour au dauphin tout autour de nous pour faire du ménage.
– En haut à gauche + C fait partir l’animal vers l’arrière pour provoquer des pertes à l’ennemi.

Sous l’eau:

– On presse tout simplement C pour transformer son flipper en missile à tête chercheuse. Il tue tout ce qui bouge quoi.

Suivant le level de la jauge, l’attaque est évidemment plus ou moins puissante, le level 1 ne faisant pas grand chose. Cette jauge se remplie toute seul, suffit d’attendre.
Rien de bien transcendant donc, bien que ce soit plus fourni qu’un slug. Mais le peu d’armes différentes fait un peu mal tout au long du jeu, et cette incapacité chronique du perso à ne pas pouvoir tirer en diagonale, j’ai personnellement trouvé cela un peu énervent. Mais le coup du dauphin est original.

Au final, un gameplay léger, qui ne sait pas assez renouveler le jeu.

dolphin8dolphin9

Durée de vie

Le jeu se déroule sur 5 stages linéaires, avec aucun chemin annexe. Ces stages ont tendance à tous se ressembler, ce qui fini par ennuyer. Peu de choix d’armes, gameplay moyen, ça rame… Vous en conclurez que la durée de vie de ce jeu est courte. Mais d’un côté, c’est un jeu prévu pour être joué en salle, et dans ce cadre là, il a sa place. Mais je vois très mal une adaptation console de ce titre, à moins de rajouter des armes plus diversifiées, de virer les ralentissements, et de mettre des chemins cachés.

Très faible chez soi, comme un shoot standard (très standard) en salle.

Conclusion

Graphismes sympa dans l’ensemble, bon mélange 2D/3D, musiques qui ne cassent pas la baraque, bruitages moyens, durée de vie faible par un gameplay un peu trop léger… Tout ceci abouti donc à une déception pour ma part pour ce qui est sensé être un des meilleurs jeux de l’Atomiswave.

dolphin


Testeur: Opera