GigaWing

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 1999
Genre : Shoot’em up
Développeur : Capcom
Système : CPS2, Dreamcast
testeur: WoVou

gigawing000

GigaWing fait partie de ces nouveaux shoot’em up qui en mettent plein la vue, un déluge pyrotechnique digne des plus beaux feux d’artifices.

How To Play

Pas besoin de stick a 18 boutons pour y jouer 2 boutons + le stick de direction suffisent. Le bouton A pour tirer et le bouton B pour lancer d’énormes bombes qui ravagent tout sur leurs passages, a utiliser qu’en cas d’extrême nécessité. Vous en avez 3 des le départ, mais vous pourrez en récolter pendant le jeu (lettre B en vert). Le système original du jeu est son système de « bouclier miroir » (Reflective Shield en anglais): si vous laissez appuyer pendant quelques secondes sur le bouton A, un bouclier se formera autour de vous pendant 3 secondes. Pendant ces quelques secondes, tout les tirs ennemis qui entreront en contact avec vous au lieu de vous tuer seront absorbé par le bouclier et renvoyé à leur expéditeur. Pendant ce laps de temps, il faudra donc absorber un max de tirs ennemis pour provoquer un maximum de dégâts. Toutefois, vous ne pourrez réutiliser ce bouclier seulement après que la jauge (en bas à droite) se soit re-remplie (environ 5 secondes).

gigawing001gigawing002gigawing003gigawing004
Les 4 vaisseaux tous différents

Et c’est bien ?

Plus que bien, c’est complètement dément, un vrai shoot de bourrin avec des tirs de partout, des ennemis toujours plus gros (les boss sont énorme) et une jouabilité sans faille. Les 3 premiers niveaux sont relativement faciles, un joueur moyen en s’appliquant peut les terminer sans perdre une seule vie (ou tout du moins un seul credit) . Chose originale, l’ordre des niveaux changent en fonction du vaisseaux choisis. A chaque niveau sont sous boss (mention spéciale au train), et un gros big boss. Le jeu devient plus plus dur à l’avant dernier et dernier stage ou la il faudra vraiment s’accrocher pour rester en vie (et avoir gardé quelques bombes en réserves 🙂 L’utilisation du bouclier est vital, usez et abusez-en des qu’il est disponible.

gigawing013gigawing020

Et c’est beau ?

Graphiquement c’est plutôt joli, le jeu est très vraiment coloré, certains sprites sont énormes, les niveaux et les ennemis très diversifiés, mais ce sont surtout les effets pyrotechnique qui mettent le feu au jeu ! (c’est le cas de le dire). Ca explose littéralement de PARTOUT, un vrai déluge d’ effets, c’est un vrai plaisir de tout voir peter. Rien que pour voir ça, il faut jouer à GIGAWING.

gigawing009gigawing015
Le fameux bouclier « Refletive shield »

Le jeu parfait ?

C’est pas loin de la perfection 🙂 Néanmoins on peut relever quelques défaut: tout d’abord, problème récurent à bon nombre de shoot, c’est trop court (une trentaine de minutes pour le finir). Mais on y rejoue avec plaisir. Le fait d’avoir un changement dans l’ordre des niveaux en changeant de vaisseaux est plutôt sympa et donne envie de rejouer. Second problème, des ralentissements aussi bien en arcade que sur Dreamcast quand il y’a trop d’explosion à l’écran, mais personnellement cela ne me gêne pas (ça aide même parfois pour éviter les balles quand l’écran est surchargé :). Ensuite, le dernier niveau est raté, la difficulté de ce niveau est un peu abusive (on ne peut pas le finir sans perdre une vie, en tout cas je n’y suis pas arrivé) et surtout il est moche. Enfin, c’est parfois la confusion total dans tout ces tirs, ces missiles et ces explosions. A noter que si vous finissez le jeu avec 1 seul crédit, vous pourrez affronter un boss alternatif: un enorme avion noir tres coriace.

gigawing018gigawing047

BOMBA

Comme dans n’importe quel shoot digne de ce nom, le joueur peut larguer des bombes ultra puissantes qui se traduisent à l’écran par des effets de lumière à rendre aveugle la plus voyante des Mme Irma. Voila un petit florilège d’image des 4 mégas bombes des 4 vaisseaux du jeu

gigawing010gigawing025gigawing044gigawing046

Conclusion

Un shoot de bourrin axé à 100% sur le fun total ou le but est de tout faire péter dans la joie et la bonne humeur et dans un déluge de flammes. Une franche réussite.

La galerie

gigawing019gigawing022gigawing027gigawing028gigawing042gigawing039gigawing033gigawing034


WoVou