Virtua Fighter 4 Evolution

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 2003
Genre : Baston 3D
Développeur : Sega AM2
Système : Naomi 2
Testeur : Offreenday

La série des Virtua Fighter n’est plus à présenter. Elle est à l’origine de tout les jeux de bastons en 3D dit « traditionnels »,et à instaurer la plupart des systèmes de jeu encore utilisés de nos jours. Pour la petite histoire, il faut savoir que l’arrivée d’une nouvelle carte d’arcade de chez Sega était accompagnée de son Virtua Fighter, qui se voulait la vitrine technologique de cette nouvelle génération de jeu en 3D.A chaque nouvel opus, nous avions le droit à une claque visuelle, car non content de nous sortir un nouvel épisode, c’était surtout une révolution dans le monde des jeux d’arcade (il faut savoir que depuis sa sortie en 1993,la série est restée dans le top 3 des meilleurs jeux d’arcade nippon, on comprend alors pourquoi cette série est une référence.

Evolution?

Pour la première fois de son histoire, la saga reçoit une version remaniée du master (Virtua Fighter 4),sortie a peine 7 mois avant celle ci. Vous allez me dire à quoi ça sert, on voit pas trop de bouleversements par rapport à la précédente mouture. Et c’est la que tout le monde s’est planter!Ce nouveau Virtua Fighter (oui, je dis bien nouveau) apporte tellement de nouveautés que l’on ne peut pas le considérer comme une version 4.1 du jeu, mais bien comme un « vrai »(enfin pas trop quand même, ce n’est pas Virtua Fighter 5) nouveau blockbuster.

Pour commencer, la première chose qui saute aux yeux, c’est la présence de deux nouveaux personnages ,Goh et Brad. Le premier est un judoka, plutôt destiné au pro, qui avec sa tête ferait un bon perso pour la série des Resident Evi l(et pas en héros). Je ne pense pas qu’il soit a sélectionner dés le départ pour un joueur novice. Le second personnage (et maintenant mon perso fétiche au passage),c’est Brad, un boxeur taï, bien péchu qui peut vous sortir un 13 hits combo assez facilement, du fait que ses enchaînements de base sont très intuitifs, mais aussi parce qu’il se joue quasiment en esquive, ce qui, bien maitrisé, peut en faire un combattant imprévisible. Mais avant de les utiliser, il vaut mieux déjà connaître les systèmes de jeu de Virtua Fighter 4,et faire un séminaire au training mode (pour la version console),car il ne sont pas évidant à manier au départ.

Nous avons aussi pour cette version un remaniement des stages de l’épisode 4,je ne parle pas de la configuration des zones de combats, mais on va dire que de nouveaux détails sont apparus, et que la palette de couleurs à été revue dans leur version normale. Pourquoi normale? Et bien c’est très simple, un peu comme Fatal Fury, les stages ont plusieurs apparences climatiques. Vous pouvez jouer sous un soleil éclatant, et la prochaine fois que vous rejouer ce stage, il peut neiger ,pleuvoir, l’orage gronde et un éclair détruit un élément du décor, le vent souffle plus ou moins fort, il fait nuit, etc…on pourra dire ce qu’on veut, cela apporte une richesse graphique surprenante, et on a pas l’impression de se taper la plupart du temps le même stage. On note aussi beaucoup plus d’animations autour de l’arène, cela donne beaucoup plus de « vie » au stage

Et à part ça?

Tout d’abord, tout les personnages ont de nouveau coups et de nouveaux enchaînements, et la vitesse de jeu est accrue, donc même pour un joueur expérimenté, retour à la case entraînement intensif, car le timing et plus ou moins serré par rapport a ce que l’on avait dans Virtua Fighter 4.L’A.I. system à été revus, l’ordinateur est un peu moins bête qu’avant, et plus on avance dans le jeu, plus votre adversaire est fort. Le fait de ce changement est l’implantation des caractéristiques de jeu de vrais joueurs (grand joueur méme) de virtua fighter 4 au Japon. Sous le nom habituel du combattant adverse, vous aurez par exemple le pseudonyme d’un joueur, avec ses caractéristiques de jeu (nombre de match gagnés en tournois, les match perdus, son niveau(par ceinture).Plus vous avancer dans le jeu, plus vous devenez fort, et plus vous aurez de chance de combattre un grand joueur (note au passage « akira-666 » enc***)
Pour la version console, il va falloir décortiquer le jeu a fond pour débloquer pas mal de nouvelles choses, pour vous faire une petite idée de la tache que cela va impliquer, voila un récapitulatifs:
-Plus de 600 caractéristique de joueur japonais hargneux (encore que les premiers sont bidons)
-Plus de 1500 items à débloquer dans le mode quest.
-Mode quest avec une durée de vie impressionnante
-Divers bonus comme les modèles des anciennes versions de Virtua à débloquer (jouer avec un perso modélisé VF1 ça en jète),les barres de vie à la Virtua Fighters 2,les niveau de Virtua Fighers,etc….
-Custom complet de son joueur
-Des artworks et fonds d’écrans a débloquer
-Etcetera, je vous laisse découvrir par vous même

Avec cela, rajoutons un Mode Quest énorme (je cumule plus de 160 heures dessus et je n’ai pas fini!),où il y a on va dire un mode mission:vous vous entraînez dans chaque dojo à battre une trentaine de persos, mais dans le panneau de configuration, vous pouvez choisir des options parallèles, qui vont débloquerons de nouveaux items, par exemple, vous pouvez valider le fait que pendant les combats, vous ferez 10 rings outs. En bas a gauche de l’écran, vous aurez un récapitulatif de ce contrat (3/10 pour dire que vous avez réussi 3 fois votre contrat sur les 10 imposés).Fini cette tache,vous débloquez un nouveau contrat pour ce dojo,etc…pour en arriver a facilement 15 par centre d’entraînement. A cela ,il faut ajouter que les combats ne sont pas que des matchs traditionnels, vous aurez plusieurs modes de jeu, selon le dojo ou vous êtes, ils sont plus ou moins nombreux,par exemple au « Sega Est Side »,il y a le « Hyper mode »(plus vous placer de combos et plus le jeu accélère leur enchaînements,30 hits combos garantis,on dirais presque du custom mode comme Street Fighter Alpha 2 et 3),le Survival,le Death Match,etc…plus de 12 modes de jeu différents qui ne laisse pas un goût de répétitif.
Ajoutons a cela pour la version PS2 un bond graphique surprenant (plus d’aliasing, jeu beaucoup plus fluide, beaucoup de nouveaux détails, etc….)

Ben alors je jette mon VF4 alors?

Hum, question difficile. Pour celui qui ne joue pas trop à VF4,je dirais non, il n’y trouvera pas son compte. Pour celui qui y passe pas mal de temps, là la question ne se pose pas, c’est un oui sans concession ,il y a trop de nouveautés que l’on à le droit a un « vrai » nouveau jeu. Pour finir je dirais que le jeu place la barre très haut pour la concurrence (Soulcalibur 2 ne joue pas dans le même style, c’est incomparable),et Tekken 4 parait vraiment dépassé (a moins que l’ont préfère le bourrinage à la technique, mais graphiquement VF4 Evolution le supplante largement)


Offreenday