The King of Fighters 2003

Facebooktwittergoogle_plus

Nom : The King of Fighters 2003
Genre : Combat
Support : DVD
Sortie Japon : 28 Octobre 2004
Editeur : SNK Playmore
Testé sur : Playstation 2
Dispo sur : Neogeo, Xbox
Testeur : Micka
Testé en novembre 2004

ps2_kof03_ntsc-j

Pour la quatrième fois Snk Playmore revient sur Playstation 2 avec une adaptation de sa série phare : The King of Fighters. Un parcours sans grosse faute jusqu’à maintenant, avec des adaptations qui faisaient honneur à cette saga mythique. C’est maintenant au tour du dernier épisode en date, The King of Fighters 2003 de faire un tour sur le radiateur de Sony !

Quelle entrée O_O

La première chose que l’on peux dire c’est que le packaging en jette pas mal, un couverture classe, et la typo habituelle pour la tranche (chose qui passe peut être trop souvent inaperçu …. sauf pour les collectionneurs maniaques de leurs étagères ^^).
Le jeu n’ayant pas pour but de ne faire que joli sur une étagère, intéressons nous au contenu qu’il propose.

Une fois le jeu lancé, on se prend une première claque …. on assiste à l’introduction originale mais en haute résolution et avec une musique « arranged ». Cette intro était déjà magnifique sur Neogeo, mais il faut avouer qu’elle fait encore plus mal O_O.

screen_ps2_07 screen_ps2_08

Une intro fidèle…

*__*

Une fois l’intro finie, le menu se présente alors à nous, et là, grosse surprise, il y en a plein l’écran.
Nous avons donc les modes :

Arcade ——— Arcade VS

Donc pas de surprise dans ce mode, il s’agit de la réplique de la version arcade. Combat en Tag Battle, avec choix du leader qui possédera une attaque supplémentaire (Leader Desperation Move), le combat fini lorsque les 3 combattants d’une équipe sont KO.

Team ———— Team VS

La par contre, petite « nouveauté », du moins pour cette mouture 2003 car on retrouve le mode team battle classique des Kof précédents. Si certains se posent la question, même si les boutons C et D ne servent pas pour le Tag, les coups qui s’effectuaient avec ses boutons ne sont pas de retour pour autant.
A noter que dans ce mode chaque personnage possède sa LDM.

Single ———– Single VS

Habituel mode single, ou on joue tout seul et non en équipe. Idem que le mode team, les personnages ont leur LDM.

T- Survival —– S-Survival

Rajout par rapport à la version Neogeo, les habituels modes survival.
Le T-Survival est le mode survival en team et le S-Survival est le mode en single.

Practice ———– Gallery

Un bon point pour le mode practice qui est plus utile que celui de la version Neogeo. En effet, ce mode ne se résume pas à un enchaînement de combat avec un CPU immobile. On retrouve notre mode practice habituel avec tous les paramètres et un CPU dont la vie remonte (ouf !).
Un « détail » de cette version PS2 également concerne la touche L2( par défaut). En fait lorsque l’on appui dessus, on voit le personnage exécuter un combo automatiquement, bon, ce n’est pas un très gros combo, juste 3 ou 4 Hits. Par exemple avec Kyo, le personnage va faire un HP, puis 3 fois un QCF HP. Le hic, comme diront certains, c’est que lors du practice, on peux enregistrer un autre combo ! Ce qui est tout de suite moins réjouissant …. car le fait d’appuyer sur le bouton L2 peux déclencher un 10 Hit combo en se débrouillant. Par contre le combo ne reste pas en mémoire une fois la console éteinte et, chose rassurante, on ne peux pas faire intervenir le TAG dans ce combo. Pour les personnes qui détestent déjà cette fonction après avoir lu ces quelques lignes, vous pourrez attribuer une autre fonction au bouton L2, comme ça pas de truandage possible lors des combats.
Ensuite le mode galerie, également une habitude avec les conversions PS2.

Option

Le menu option fourmille de choses très intéressantes.
On passe les réglages habituelles concernant la difficulté, la possibilité de mettre les jauges au max, le temps des rounds etc … pour ce consacrer à l’affichage ….
Vous avez le choix, comme dans Kof 2k2, toujours sur PS2, de choisir entre l’affichage « normal » ou « arcade ». Comme vous l’aurez devinez, l’affichage « arcade » reprend les graphismes de la version Neogeo et la version « normal » vous fera bénéficier des décors en 3D ainsi que des transparence. Malheureusement, les deux ne sont toujours pas dissociables.
Chose également très intéressante, le recadrage de l’écran qui n’était pas dispo dans la dernière conversion Snkp en date, Samurai Spirit V. Donc comme ça, exit la grosse barre noire sur le côté de l’écran.
Vous avez ensuite le choix entre deux tailles d’écran, type A ou B, comme dans Kof 2k2. L’un propose une taille d’écran petite qui laisse un peu de noir autour de l’image quand à l’autre il s’agit un bon plein écran. Je me demande un peu pourquoi il y a ces deux modes d’ailleurs O_ô …
Et pour finir une option pour activer l’antialiasing, que je conseille si vous choisissez le mode normal avec les décors 3D car sinon ça scintille beaucoup.

Nous quittons maintenant le milieu des graphismes pour nous intéresser à la musique ! Car grande nouvelle, cette version a droit à un mode arranged. Donc pour les allergiques des musiques « à l’ancienne » vous aurez droit à des recompositions pour la plupart de bonnes factures. Vous pourrez, évidement, choisir de garder les musiques de la version originale. Concernant également la musique, vous pourrez choisir son volume.

Et dernière chose, pas la moins importante et qui va sûrement faire rager les possesseurs de la version Neogeo, une option permet d’enlever pas mal de bug bizarre au niveau du gameplay (collisions mystiques, choppes à la relevée …).

Member select…

Une fois le mode de jeux choisi, on retrouve exactement la même grille de sélection que celle sur Neogeo, mais en haute résolution, et croyez moi, ça se voit sur les portraits des personnages. Par contre, on retrouve quelques petites surprises sur cette grille. Pour commencer Kusanagi, Kagura et Maki sont disponibles dès le départ, ca fait plaisir, étant donné que les codes pour les débloquer étaient assez ardus *_*. En finissant le jeux, on débloque Mukai si on se bas contre lui ou bien Adel dans le cas contraire. Comme d’habitude, il faut appuyer sur R pour les faire apparaître, cette fois il faut se mettre sur Iori pour Adel et Kyo pour Mukai. Les personnages choisis, il ne vous reste plus qu’a choisir le l’ordre dans lequel ils apparaîtront et vous voici prêt pour le combat.

screen_ps2_02 screen_ps2_03
La grille de sélection des persos. Sélection de l’ordre des persos à la sauce PS2.

C’est là que les réglages des options montreront leurs effets ^^. Donc soit vous avez opté pour le mode d’affichage « arcade », comme un bon puriste qui se respect, et là, il n’y a vraiment rien à dire. C’est beau, très beau, et surtout très fidèle à la version Neogeo.
Les avis seront, je pense, très partagés au niveau des décors en 3D par contre. Mais déjà, une chose est sùre, ils sont beaucoup plus réussis que dans Kof 2k2 et beaucoup plus nombreux ! Il y a un moyenne 4 ou 5 décors par pays, dont 2 pour la version arcade. Mis à part 2 ou 3 comme celui sur l’arrière d’un camion (?) ils sont vraiment très beaux, mention spéciale pour le celui qui se passe sur un wagon de train, qui attire plus notre attention sur le paysage qui défile que sur le combat ^^ !
Sinon, pour le combat en tag battle, il faut préciser qu’il n’y a qu’un tout petit temps de chargement avant le combat, 2 secondes environ et fort heureusement pas de chargement pendant le combat lors des tag.
En ce qui concerne les combats en team battle, on se retrouve avec la même chose que dans Kof2002, 2 petites secondes de chargement avant chaque round.

screen_ps2_01 screen_ps2_04
Le décor du toit a été bien embelli. Un des décors les moins beaux 🙁
screen_ps2_05 screen_ps2_06
Un des plus beau décors de cette version PS2. Un décor plus joli que son homologue sur Neogeo.

Alors, bon jusqu’au bout ?

En ce qui concerne les sons, très bonne nouvelle car comme je l’ai dis plus haut, nous avons droit à des musiques en version « arranged ». Ce qui n’était pas arrivé sur PS2 depuis la version 2000 ! Les compositions sont agréables, sans pour autant être exceptionnelles mais n’arrivent pas au niveau de certains Kof précédents (qui à dit la musique de Kyo 98 ? ^^). Cependant, cette option « arranged » fait rudement plaisir !
Ensuite pour les bruitages, ils ont l’air d’avoir plus de péche que sur la version Neo, on a l’impression qu’ils sont moins étouffés. Rien à dire sur les digits, elles sont parfaites.
En pour finir, très très bonne nouvelle concernant la jouabilité, car contrairement aux précédents Kof sur PS2, cette fois-ci elle est parfaite, et pas besoin de temps d’adaptation. Dès les premières minutes de jeux, vous contrôlez parfaitement votre personnage ….. vous pouvez abandonner votre chasse au pad PS1 ! ^^


Bilan

Graphismes :
Une conversion parfaite de la version neogeo, des décors 3D magnifiques pour certains, agréables pour d’autres …. du bon travail.
Animation :
Idem que les graphismes, tout est conforme à la version Neogeo. Aucun ralentissement, tout tourne au poil.
Son :
Des bruitages qui ont la péche, des musiques refaite, du tout bon.
Jouabilité :
Le premier Kof qui se joue parfaitement dès les premières secondes ! Parfait.

Les points fidèles :
– L’intro
– Les graphismes
– Les sons
– Les musiques
– Le timing / les combos
– La rapidité du jeu
– Les fins

Les points différents :
– Les transparences !
– La correction de certains bugs
– Des musiques refaites
– Des décors refaits
– 2 petites secondes de loading avant le combat
– Correction de quelques bugs dans le gameplay

En Conclusion

Sans conteste le meilleur Kof de la PS2. Les précédentes adaptations étaient très bonnes, mais celle-ci les surpasses. C’est vraiment du bon travail que Playmore nous offre là, et même les detracteurs de cette société ne pourront dire le contraire. Pourvu que ça dure !


Micka