Alpha Mission 2 / ASO 2: Last Guardian

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 1991
Genre : Shoot’em up
Développeur : SNK
Système : NeoGeo MVS, AES
Testeur : Sengoku 2
Testé en septembre 2006

10 ans ont passé depuis la sanglante guerre de 200 ans connue comme le cauchemar lunaire qui prit fin en 2515 grâce à l’intervention de la première alpha mission, une unité spatiale équipée d’armes de dernier cri.Nous sommes en 2525 et une nouvelle menace refait surface.La course aux armements permit à l’ennemi de s’équiper d’armes très sophistiquées et de préparer son attaque imminente.L’ennemi en question est le diabolique « fulvar », un humanoide gigantesque qui est épaulé par l’alliance des sept étoiles.

Votre mission est de piloter les vaisseaux syd-rx et syd-fx qui bénéficient de la nouvelle technologie : alpha mission 2 afin de contrecarrer les vils projets de l’ennemi qui est de conquérir le système solaire et la terre en guise de conclusion.


Gameplay

Alpha mission 2 : un shoot 100 % oldschool.
Je vous le mets en mille dès maintenant, ASO 2 est un shoot qui sent bon la vieille école et ne s’adresse qu’aux vieux routards qui se sont forgés dans les salles d’arcades à la fin des années 80 et début des années 90.Donc, les amateurs des manics shooting,passez votre chemin car le plaisir de jeu n’est pas quasi-instantané et l’invasion des boulettes n’a pas lieue dans ce jeu.Ici, la jouissance a lieu une fois le gameplay assimilé et cela après avoir bien creusé car oui aso 2 en plus d’être oldschool à souhait dispose d’un gameplay particulier qui tire toute sa quintessence une fois après avoir dompté le système d’armure.
Mais avant d’en venir au système d’armure, je vais vous faire un topo sur les power up et les power point .

Power up

S : augmente la vitesse du vaisseau
L : augmente la puissance du laser
M : augmente la puissance des missiles

Tout ceci constitue le tir principal du vaisseau qui balaye à la fois les cibles aériennes grâce au laser et les cibles au sol grâce aux missiles.

Power point

E (bleu) : remplit 4 unités d’énergies.
E (rouge) : remplit toute la barre d’énergie.
G (jaune) : gagne une pièce d’or
G (bleu) : gagne 10 pièces d’or
C : l’armure s’en va
K : le vaisseau regagne toute sa puissance de feu après avoir perdu sa vie.
W : le vaisseau avance de 4 écrans
R : le vaisseau recule de 4 écrans


Niveau 1

Les différentes armures

Au cours du jeu, vous aurez la possibilité de vous équiper de 11 armures différentes que vous achèterez à chaque fin de niveau ou que vous récolterez à travers les niveaux dans un ordre distinct allant de 1 à 3.Il faut absolument les prendre dans l’ordre sinon tout tombe à l’eau.Ces armures ont des gameplay différents car certains disposent d’un tir continu, d’autres d’un tir à charge.

Voici les différentes armures :

-Shotgun : arme anti-aérienne très pénétrante car elle touche et fait clignoter même les boss disposant d’une protection.
-Homing : 6 missiles anti-sol à têtes chercheuses sortent de cette armure en appuyant sur le bouton 2.
-Shield : cette armure permet de bloquer les attaques en utilisant le bouclier d’énergie.En maintenant le bouton A ,on peut générer une bombe faite d’énergie.

-Phoenix : En maintenant le bouton A, le vaisseau se transforme en phénix , si on relâche le bouton A, le phénix s’enfuit en balayant tout sur son passage.

-Fire : le vaisseau a comme tir une colonne de flamme qui dévaste à la fois les ennemis aériens et au sol.
-Side: le vaisseau dispose d’un tir qui a trois trajectoires différentes
-Bubble : le vaisseau lance des bulles pour atteindre les cibles aériennes.
-Nuclear : le vaisseau dispose d’un missile nucléaire qui dévaste les ennemis au sol tout en affaiblissant les ennemis aériens.
-Black hole : le vaisseau lance une bombe qui crée un trou noir spatio-temporel qui dévaste les ennemis au sol et aspire les les vaisseaux ennemis.
-Laser : En maintenant le bouton A, le vaisseau se divise en 5 pour dévaster l’écran en lançant des lasers.
-Thunder : Voici l’arme ultime du jeu, le vaisseau se concentre au milieu de l’écran pour laisser éclater le tonnerre qui dévaste tout l’écran .

Après ce descriptif des armures, nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet.

Tout d’abord, en ce qui concerne le tir principal du vaisseau, il est fortement conseillé de bien doser la répartition des tirs aériens et anti sol car certains boss ou ennemis sont plus vulnérables par exemple à des tirs anti-sol qu’à des tirs aériens.

Ainsi, il faudra sans cesse observer les zones de collisions ennemis afin de repèrer leurs points faibles.


Niveau 1

Ensuite, venons-en au nerf du gameplay qui est centré sur le système des armures.

L’utilisation des armures requiert chez le joueur la nécessité de faire appel à son sens tactique car ces armures si chèrement acquises doivent être utilisées à bon escient du fait qu’une fois revêtues , elles se gaspillent rapidement à cause d’une jauge d’énergie qui faiblit lorsqu’on se fait toucher par l’ennemi mais aussi lorsqu’on utilise le tir spéciale de l’armure.
Bien sûr, l’armure s’échappe lorsque la barre d’énergie est au plus bas et dans ce jeu,perdre son armure signifie la perdre pour de bon car on ne peut pas faire appel à la même armure indéfiniment.Je vous rassure tout de suite, on peut remonter la barre d’énergie de l’armure grâce au bonus estampillé « E » et ainsi pouvoir garder l’armure un peu plus longtemps qu’à l’accoutumée.
Donc,les armures sont à utiliser avec parcimonie et trouver quelles armures sont les plus efficaces selon les situations données ne serait pas une mince à faire.
Ce shoot fait autant appel au sens tactique du joueur mais aussi à la mémoire du joueur qui devra connaître à la fois certains passages par coeur et aussi trouver la combinaison des armures à utiliser dans les moments opportuns.
Tout ceci rend ce shoot aux antipodes de la plupart des autres shoots arcades car le bourrinage est aux abonnés absents et le joueur disposait d’une bonne courbe de progression comprenant certaines combines au fur et à mesure des parties.Pratiquement chaque parties sont instructifs car le joueur qui ne lâche pas l’affaire s’améliore au fur et à mesure et commence à utiliser les armures avec malice pour un résultant probant.

Voici ma technique pour battre le boss du 4 ème niveau.
Pendant longtemps, ce foutu boss me faisait chier jusqu’à que j’eus l’idée d’utiliser l’arme la plus puissante et la plus chère du jeu qui est « thunder armor ». Le résultat fut dévastateur car en un rien de temps, ce boss qui me faisait trimer et perdre un nombre incalculable de vies se faisait anéantir rapidement sous le tonnerre engendré par cette arme.

Le boss en question
L'arme Thunder

Donc pour conclure cette partie centrée sur le gameplay, je dirai que pour apprécier ce jeu à sa juste valeur, il est fortement conseillé de s’attarder sur son gameplay et d’en comprendre toutes les subtilités afin d’éprouver du plaisir à tâter du aso 2.

Les niveaux

Ce jeu est parsemé de 6 niveaux marqués sous le sceau de la old school attitude où souvent le premier niveau est classique à souhait laissant le joueur peu motivé lâcher l’affaire croyant à faire à un shoot banal.
Mais cette tendance s’estompe une fois le second niveau amorcé avec une mise en scène très réussie de l’assemblage sous formes de pièces détachées d’un boss qui devient pour le coup un vaisseau énorme.La fin de ce niveau est elle aussi originale car la bataille continue à l’intérieur de ce même « vaisseau-forteresse ».
Le 3ème niveau muni d’un mini scrolling horizontal est doté d’une ambiance particulière très réussie grâce à une musique venue d’ailleurs.Désolé, je ne préfère pas vous donner le mp3 de ce stage car écouter cette musique sans explorer le 3 ème niveau fait un peu tâche du fait qu’elle est banale en elle-même. Cette musique prend tout son sens en jouant le 3ème niveau.


Niveau 2

LA REALISATION TECHNIQUE

Les graphismes

Le minimum syndical est présent pour un jeu néo géo.Graphismes détaillés et colorés, zooms et déformations présents à l’écran font honneur à la roll’s des consoles.Mention spéciale au niveau 5 qui dispose d’un très bon rendu de l’eau.
Ce jeu dispose aussi d’une bonne patte esthétique grâce au travail des désigners de chez SNK qui ont su donner aux 11 armures une belle allure.

L’animation

Le sans-faute ou presque à part de très rares ralentissements.Pour un jeu de 1991, ce jeu est doté d’une animation sans faille souvent sur plusieurs scrollings différentiels.

La bande son

Ce jeu est pourvu de musiques et bruitages synthétiques typique des années 80 qui se prêtent à merveille à l’ambiance « guerre spatiale » de aso 2.De plus, certaines musiques restent longtemps en tête comme celles des niveaux 2 et 5.
Voici le mp3 du stage 2 qui se passe à l’intérieur du vaisseau immense :
Musique en mp3 du stage 2 (cliquez)

A noter , une absence quasi totale de voix digitalisées, chose surprenante pour un jeu néo.
Cependant, cela n’entâche en rien la qualité sonore du jeu.

La jouabilité

Aso 2 bénéficie d’une bonne maniabilité qui réponds au doigt et à l’oeil.
Le vaisseau réponds bien et devient rapide grâce au bonus estampillé « S ».
L’utilisation de l’armure se fait de manière instinctive au bout de quelques parties d’autant plus qu’au début du jeu ,on nous propose deux jouabilités différentes que sont beginner et expert.


Niveau 3

Durée de vie

Ce jeu dispose d’une très bonne durée de vie et aussi d’une difficulté progressive.
En cette année 1991, aso 2 fait partie des rares jeux néo qui résistent au joueur jusque-là habitué à torcher des jeux comme cyber lip en 20 minutes top chrono.Avec un peu de pratique, le joueur progresse vite et peut en voir la fin non sans mal.

Similitudes

Aso 2 est la suite de aso 1 sorti en 1985 en arcade qui possédait déjà ce système d’armure.
D’ailleurs,la première fois que j’ai tâté du shoot, c’était alpha mission sur nes.
Voici des images de aso 1 où vous verrez que les armures étaient déjà présents dans ce volet


ASO 1

Nichibutsu avait déjà crée en 1985, terra cresta un shoot qui avait déjà un système d’armure semblable à aso mais avec quelques différences notamment dans la gestion des armures.Si le vaisseau collectait toutes les pièces détachées, il avait alors la possibilité de se transformer en un phénix invincible .D’ailleurs aso 2 reprit cela avec l’armure nommé « phoenix ».Nichibutsu reprit plusieurs fois ce système notamment dans dangar ufo robot mais aussi dans terra cresta 2 sur coregrafx.


Terra Cresta

Clins d’œil

Dans neogeo battle coliseum, il existe un stage hommage à top hunter, last resort et aso 2.
Voici une image de ce stage avec le vaisseau de aso 2 qui apparaît sur la droite de l’écran :

Et une petite furie qui rappelle le vaisseau Thunder :

Les + :
-Bonne réalisation technique
– Système d’armure bien pensé
– Bonne ambiance

Les – :
-Gameplay demandant un certain temps d’adaptation pouvant rebuter le joueur impatient.
-100 % oldschool, donc fans de manic shooting passez votre chemin.

CONCLUSION

Aso 2 est un shoot 100 % oldschool qui demande au joueur de connaître certains passages par coeur mais aussi d’avoir une gestion très fine des armures qui doivent être utilisées à bon escient afin de se sortir de certains passages épineux.Ainsi,le côté bourrin est mis de côté pour laisser place à la stratégie.Cependant,pour éprouver du plaisir à jouer,il est vivement conseillé de s’attarder sur le gameplay qui demande un certain temps d’adaptation afin de s’accoutumer de toutes les subtilités de ce jeu.
Les fans de la nouvelle école du shoot manic shooting mais aussi ceux qui n’ont jamais connu la période fin des années 80 et début des années 90 passeront sûrement vite leur chemin du fait que aso 2 n’est pas facile d’accès et paraît morne aux premiers abords.Et c’est vraiment dommage car aso 2 mérite vraiment que l’on s’y attarde dessus pour l’apprécier à sa juste valeur.
En tout cas, je le possède sur néo géo aes et je ne suis pas prêt de m’en séparer car il constitue pour moi un très bon shoot.


Testeur: Sengoku 2
Mise en page: WoVou