The King of Fighters ’94 – Test 2

Facebooktwittergoogle_plus

Année de sortie : 1994
Genre : Baston
Développeur : SNK
Système : NeoGeo MVS, AES, CD
Testeur : RainMakeR

Tout commence en 1991, SNK sort fatal Fury, un jeu qui se veut le concurrent direct du monumental Street Fighter, Fatal Fury (Garou Dentetsu)
Le premier épisode sous titrés King Of Fighter nous raconte l’histoire de 3 jeunes garçons Terry Andy et Joe en quête de vengeance.


Plus tard, en 1992, une nouvelle série fait son apparition Art Of Fighting (Ryuuko No Ken).

Rien à voir avec Fatal Fury vous allez me dire, bah c’est pas si sur…
En effet comme le dit notre ami Offreenday, en finissant les différentes suites de ces 2 séries phares de la NeoGeo (à l’époque) vous aurez remarqué un début de crossover. En finissant sans perdre un round Art Of Fighting et Fatal Fury spécial un nouveau boss apparaît, respectivement Geese (grand Boss de FF1) et Ryo (héros de la série AOF).
Simple fantaisie de programmation vous allez me dire, comme la séquence spéciale à la fin de Samourai Shodown ou vous rencontrez Mai de FF2 ? et bien non ceci est un début de structuration du monde « SNKien ».
En effet ces 2 séries AOF et FF ne sont pas si éloignée que cela déjà elles se situent dans la même ville : SouthTown (comment ils ont fait pour jamais se rencontrer d’ailleurs tous ?), ensuite on apprend que certains personnages ont des liens de parentés voire des liens inamicaux (Geese , Takuma) ainsi que tout plein de petits détails du genre qui rendent ce monde cohérent.
Il était donc normal qu’un jour où l’autre on assiste à une réunification de ces 2 séries, mais là où SNK a été très fort, au passage ils ont inventés le cross-over (cher à Capcom), c’est qu’il ont carrément créés un nouveau jeu qui n’a plus grand chose à voir avec les jeux originaux !!!!

La particularité des KOF

Tout d’abord la 1ere chose qui saute aux yeux dans ce jeu c’est les équipes, en effet à part au catch aucun jeu de baston ne proposait de jouer en équipe, et dans ce jeu ce n’est pas 2 mais 3 membres qui constituent ces équipes et qui se relaie pour mener le combat à son terme.

Ce système baptisés (et déposés) par SNK, le Team Battle Système sera le fer de lance de cette nouvelle série
En digne héritier KOF reprend des éléments de ses 2 illustres ancêtres,
Pour Art Of Fighting, la jauge de pouvoir que l’on peut charger, les filles que l’on peut déshabiller
· pour Fatal Fury, le nom (KOF), le système de plan multiple pour les esquives, les provocations, les furies (bien que aussi présentent dans AOF), les décors à différents moments de la journée

En plus de proposer les principaux héros de Aof et FF, Kof va plus loin et reprend des personnages issus d’autres jeux SNK souvent moins connus, voici donc la composition des équipes,
NOTE : afin de conserver l’idée de 1 pays par participant, chaque team représente un pays, elles sont au nombre de 8 :
* Italy (ou Garou Team) : Terry,Andy Joe -> les héros de Fatal Fury
* Mexico (ou AoF Team) : Ryo, Robert, Takuma -> les héros de AoF
* Brazil (Ikary Team) : Clark & Ralph les héros de Ikari Warrior (si si) et Heidern un nouveau venu
* China (Psycho Team) : Sie & Athéna (issu du jeu Athéna) et Chin (personnage original)
* USA (Sport Team) Heavy D ! , Lucky, Brian (que des nouveaux)
* Japan Team (une petite équipe sans importance qui plus tard deviendra la Hero Team) : Kyo, Benimaru, Goro
* Korea (Kim Team) : Kim (FF), Chang & Choi (2 nouveaux)
* England (Gal Team) : Mai (FF), Yuri & King (AoF)

Au final nous avons donc 5 membres de FF, 5 membres de AoF, 4 membres issus d’autres jeux et 10 nouveaux.
Pour cette série un Boss à spécialement été crée : Rugal une espèce de mix entre tous les boss de FF et AoF plus quelques coups originaux.

Le test du jeu

Bon allez je ne résiste pas à vous à vous montrer l’intro du jeu

Le graphisme

Nous sommes en 1994, mais par rapport aux autres jeux de l’époque, et même comparé aux jeux actuels, le graphismes est somptueux.
De plus tous les sprites des personnages de Fatal Fury et Art Of Fighting ont été refondus, et c’est magnifique

Pour vous faire une idée, comparez ces images (à droite KOF):

Magnifiques non ?

Le tour de force des développeurs c’est d’avoir réussit à marier les 2 univers graphique des séries afin d’en créer un intermédiaire qui mets les persos en valeur.
Bien sur le graphismes n’est pas exempt de tout défaut, les fins notamment sont dessinées bizarrement, ainsi que les winning screen

La musique et les bruitages

Que dire, c’est niquel l’ambiance du jeu est prenante : bruit de foule, impact des coups et musique entraînante. Je les aime toutes !!!!

Jouabilité

Comparé aux derniers KOF, on peut dire que la jouabilité est un peu archaïque les furies sont un peu difficiles à sortir si on est un débutant, en effet 2 boutons à appuyer, et des changements de direction assez brutaux pour sortir la furie de KIM
C’est ¼ en arrière, diag bas droite, avant + B et D mais ça sort très bien

Le truc génial tiré de Fatal Fury, c’est la possibilité d’esquiver en arrière

Et hop esquive de la méga-boule

Niveau jouabilité ça apporte un plus certain, plutôt que se faire bloqué dans un coin à subir des boules de feu successives, et ainsi perdre sa vie petit à petit, on peut esquiver sans subir aucun dégât. Manipulation A+B

Petit plus lui aussi, quand vous êtes sonné ET surtout près de vos compagnons, vous pouvez appelez un de vos copains à la rescousse avec B+C+D

Et oui ça n’est pas un bug il y a bien 3 personnages à l’écran

Mais là où c’est vraiment jouissif c’est que l’on peut, à la manière d’un Art Of Fighting, charger sa barre d’énergie et ainsi frapper plus fort et sortir des furies plus vite.

Niveau coups spéciaux tout le monde est bien fournit, certains sont inédits, mais la plupart sont tirés des Fatal Fury et Aof. C’était la bonne époque, les boules de feux, coups multiples…. Malheureusement la plupart de ces coups ont plus tard été sacrifié (kof96) sur l’autel du dieu combos.

Revue de détails de quelques coups


Le fameux kick de Kim / Et oui à l’époque c’était un coup de base et pas une furie….


Yenpuzei kick – Tiger kick, admirez au passage l’effet de vitesse avec les trainées

Durée de vie

Comme tous les jeux de bastons, infini si vous avez de bons amis.
Contre le CPU c’est un peu plus chaud, j’en veux pour preuve notre ami KIM qui n’hésite pas à vous sortir sa furie des qu’il est dans le rouge. Mais bon globalement en s’accrochant on peut arriver à le terminer. Rugal est un peu rude à battre mais c’est normal c’est le boss quand même !

Bilan

Un jeu à découvrir ou redécouvrir, beaucoup d’innovation dans cette alternative à Street Fighter. A l’époque je me rappelle que j’y passais des journées entières sur la borne. En plus à l’époque c’était l’âge d’or de l’arcade, y’avais même des sièges intégrés aux bornes. Et c’est avec un grand plaisir que je me suis replongé dans ce jeu.
Pourquoi je l’aime tant, peut être parce qu’il me rappelle la bonne époque où les salles d’arcades se multipliaient à vitesse grand V. Peut être aussi parce qu’à l’époque le crédit était pas si cher (5f pour le parties).
Ou peut être tout simplement parce qu’à l’époque il n’y avait pas besoin de faire un jeu tout en 3D avec polygones lissés et tout et tout. A l’époque le fun et la jouabilité étaient roi et c’est pas ça que l’on demande à un jeu ? moi si !
Enfin, Kof 94 fait partie des rares jeux qui ne vous laissent pas indifférent et qui après y avoir jouer vous change votre vie (véridique moi ça m’a donné envie de me mettre au Taekwondo).
A tester de toute urgence !

La galerie


Tiens déjà dans Fatal Fury, ils savaient pas écrire ! Stage de l’Angleterre


Stages du Brésil et de la Chine


Et oui, Kof c’est bien une suite de Fatal Fury, c’est bien la team de Terry les héros


Furie Time


Testeur: RainMakeR
Mise en page: WoVou