Les différents modèles de bornes d’arcade

Facebooktwittergoogle_plus

Les bases de l’arcade | Les différentes bornes | Le guide d’achat

On peut distinguer deux sous-catégories de bornes génériques : les bornes occidentales et les japonaises.

Les bornes génériques occidentales

Les bornes occidentales sont les bornes en bois et métal qu’on a connu étant gamin dans nos salles d’arcades. Elles sont extrêmement répandues, peu chères et relativement faciles à trouver. Les marques de bornes les plus connues sont Atari, Eurogame, Jeutel, Renée Pierre, Arcade Electronic, Newgame… des dizaines de marques, des centaines de modèles existent, le choix s’avère donc large.
On pourrait parler de la très bonne Newgame N’Style qui est très aimée des joueurs avec son écran de bonne taille et son look sympa, de la René Pierre « Vidéo » qui dispose d’un écran de 25 pouces qui se tourne de façon très simple en une poignée de seconde et dans lequel on accède à la prise jamma en tirant sur le panel sur le devant de la borne. Ou encore la Newgame Magnum, véritable King Kong des bornes occidentale, l’une des rares bornes européenne se jouant en position assise, avec un grand écran de 29 pouces.

magnum nstyle multigame
Newgame Magnum, du style jap’ à l’occidentale Newgame N’Style 25, borne classique par excellence. Multi Games
arcade video eurogame
Arcade Electronics 25 René Pierre Vidéo et son écran rotatif Eurogame

Ce n’est qu’un tout petit pannel de ce que vous pourrez trouver comme modèles de borne occidentales, il en existe des centaines différentes. Nous verrons dans la troisième partie comment les choisir.

Les bornes génériques japonaises

Elles sont généralement en plastique et en métal et se jouent assises pour la grande majorité des bornes. Bien peu de sociétés en en importées du Japon, il est donc assez dur d’en trouver en Europe sans se lancer dans une vraie quête.
Leur look « candy » moderne, la qualité des joysticks, des boutons et la taille imposante de leurs écrans a la préférence des jeunes joueurs adeptes des jeux d’arcade récents comme les king of fighters, les manic-shoots et les jeux sur systeme recents (naomi, atomiswave, type-x, pgm…). Evidemment elles cotent bien plus que nos bornes occidentales, et n’espérez pas en trouver à moins de 600 euros.
Les écrans qui équipent ces bornes sont souvent de très grande taille (entre 26 et 29 pouces), et de marques connues comme Nanao ou Mitsubishi. Les joysticks et boutons sur les panneaux de contrôle sont des Seimitsu ou des Sanwa (des marques de joysticks et de boutons réputées). Chaque société d’arcade a créé sa gamme de borne d’arcade.

La plus célèbre des bornes jap’ est la Sega Astro City, l’une des rares modèles de bornes japonaises ayant été importées officiellement en Europe. La plupart des Astro City qu’on trouve en France proviennent des salles d’arcade  » la tête dans les nuages. « . C’est une superbe borne avec un écran de 29 pouces, un panel de contrôle qui se soulève pour changer facilement les boutons et les sticks, et un très joli look. A noter qu’elle est totalement démontable. L’écran peut se placer en position horizontale ou verticale, mais le système pour pivoter l’écran n’est pas des plus pratique et c’est son principal défaut. Il faut en effet dévisser plusieurs vis et écrous et s’y mettre à deux pour tourner l’écran. Mis à part ce défaut, cette borne est excellente sur tous les points, une valeur sure.
Le modèle évolué est la New Astro City, globalement identique mais avec quelques détails changées comme des enceintes qui ressortent.

Mis à part le modèle Astro et New Astro City, Sega a sortit tout une pléthore de modèles : l’Aero City qui est considéré comme l’ancêtre de la New Astro avec un écran plus petit et un panel tout plat, la Blast City qui ressemble à une Astro City mais avec un écran qui monte a des fréquences plus élevées, et bien d’autres.
Même si on trouve en Europe quasi uniquement que du Sega en borne japonaise, chaque grande société japonaises de l’arcade a créé ses propres modèles de bornes: Taito et ses fameuses bornes Egret avec leur look très « Mecha Gundam » pour les Egret-1, ou leur look inspiré des Astros pour les Egret-2 mais avec la possibilité de tourner l’écran en quelques secondes de façon bien simple. Mais aussi Konami et la petite Windy, SNK avec les Neo Candy, Capcom et la jolie QSound ou encore Namco et sa très originale borne bleue Exceleena. Bref, les bornes japonaises sont très jolies, équipées de grands écrans, mais chères et bien difficiles à trouver.

astro okbaby neo291
Sega New Astro City, la reine des bornes jap’ La OK Baby, copie chinoise jolie mais écran de mauvaise qualité. Déconseillée. La Neo 29 ou Neo Candy d’SNK
naomiuniversal egret2 swing
Sega Naomi Universal Cab’ avec un écran 31khz Taito Egret 2 Sega Swing

Il existe aussi bien d’autres modèles de bornes jap’…

Choisir une borne occidentales ou japonaises ?

Déclarer qu’une borne jap est mieux qu’une borne en bois, ou vice versa, ne veut rien dire du tout. Tout dépend de ce que vous voulez y faire tourner. Vous voulez jouer à des vieux titres de votre enfance, Golden Axe, Shinobi, Toki, Equites, Time Pilot.. prenez une borne occidentale ! Retrouver vraiment les sensations qu’on avait dans nos vieilles salles d’arcade enfumée, debout devant une grosse borne Arcade Electronics, ça n’a pas de prix. De plus les écrans de bornes japonaises ont un gros problème de synchro pour les vieux jeux, bref la messe est dite. En revanche vous voulez faire tourner des jeux très récents comme de l’atomiswave, du naomi, des pcbs Cave, du Street Fighter III, ou encore des convertisseurs hong-kongais pour placer votre Playstation 2.. je vous conseille de vous orienter vers des bornes japonaises qui accepteront ce genre de matériel sans broncher. Pour les jeux ni trop vieux ni trop récent en revanche c’est un pur question de goût. Posez-vous la question de savoir si vous préférez faire tourner Metal Slug sur une borne occidentale, debout devant un écran de taille modeste ou sur une borne jap moderne, assis devant un grand écran. A vous de voir, selon vos goûts mais aussi votre budget.

page suivante >>